lundi 20 septembre 2021
AccueilPolitiqueVingt taxis électriques jusqu’au 31 octobre

Vingt taxis électriques jusqu’au 31 octobre

Publié le

Une flotte de 20 taxis électriques sillonne les rues de Monaco depuis le 1er juillet et jusqu’au 31 octobre. Ces véhicules ne réaliseront que des courses en principauté, mais iront jusqu’au Monte-Carlo Beach, au Country Club et à l’hôtel Marriott.

Le forfait de base a été fixé à 15 euros. Si une application Taxis Monaco permet de réserver un taxi 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, il sera aussi possible de faire signe à l’un de ces véhicules dans la rue. Sept taxis électriques seront disponibles tous les jours, 24 heures sur 24. Ils bénéficieront de cinq bornes de recharge qui leur seront réservées, mais ils pourront également utiliser les 18 autres bornes installées en principauté. « Sur la base du volontariat, les taxis disposant d’une licence ont acquis un véhicule électrique en plus du leur et, dans le cadre de cet achat, ont pu bénéficier des aides gouvernementales habituelles. Les conducteurs, proposés par les taxis et remplissant les obligations légales, disposeront d’une licence saisonnière qui leur sera octroyée par l’Etat », précise un communiqué du gouvernement. Du côté du Conseil national, on se félicite de cette initiative. Rappelant avoir demandé « dès son élection, en février 2018 », la mise en place d’une flotte saisonnière de taxis électriques pour les déplacements intra-muros, Priorité Monaco (Primo !) souligne le travail effectué par un groupe de travail tripartite, réunissant les professionnels, le gouvernement et le Conseil national. Réuni à de « nombreuses reprises », depuis début 2019 sous l’autorité du département des finances, ce groupe avait notamment pour objectif de parvenir à mieux cerner les attentes de chacun. « Ces réunions ont permis d’aboutir aujourd’hui à la mise en place de cette solution de taxis électriques saisonniers. Répondant à la fois à un objectif d’amélioration du service, et s’inscrivant pleinement dans une logique de transition énergétique, la solution proposée devrait permettre de répondre aux besoins des utilisateurs et offre aux professionnels volontaires, de nouvelles sources de développement, adaptées à la forte demande de courses intra-muros au sein de la principauté, en période estivale », indique le Conseil national. Rendez-vous à l’automne 2019, pour un bilan de cette opération saisonnière.

Publié le

Monaco Hebdo