mercredi 20 octobre 2021
AccueilPolitiqueR&E a sondé Monte-Carlo

R&E a sondé Monte-Carlo

Publié le

Laurent Nouvion
© Photo Monaco Hebdo.

Rassemblement & Enjeux a terminé ses réunions de quartier après avoir convié les 13 et 18 juin, les habitants des secteurs est et ouest de Monte-Carlo à s’exprimer sur leurs quartiers. L’hypothèse d’une école primaire supplémentaire, un schéma d’urbanisme pour la Tour Odéon et la relance du projet Testimonio 2 figuraient parmi les idées défendues à l’est de Monaco. A l’ouest, c’est d’abord le boulevard des Moulins qui était au centre des discussions. Vitrines vides, places de stationnement, sens unique, les griefs n’ont pas manqué. Les participants de la réunion n’ont pas manqué de rappeler le dynamisme d’antan qui caractérisait le boulevard. « Le gouvernement a donné des autorisations qui ont eu pour conséquence de désertifier cette artère. Il y a trop d’agences immobilières, trop de banques. On n’en veut plus. Il faut des infrastructures qui correspondent à ce qu’attendent les habitants. C’est une mesure de salubrité publique. Il faut aussi un produit d’appel sur la place des Moulins, qui est triste à mourir », a martelé Laurent Nouvion. « On insistera sur la stratégie commerciale par quartier », a-t-il ajouté.
Autre sujet abordé?: la destruction du Sporting d’Hiver. « Nous devons être vigilants sur ce projet. La SBM doit demander la désaffectation d’une parcelle du domaine public, ce qui passe par une loi. Nous serons précis sur les conditions de cette désaffection. Nous ne sommes pas contre le projet. Il doit se bâtir avec nos propres fonds et non en faisant appel à des investisseurs étrangers. Nous ne céderons pas un cm2 du Sporting à des étrangers », a indiqué le leader de R&E. Certains participants ont demandé le maintien d’un cinéma « digne de ce nom » à Monte-Carlo. La solution de salles en sous-sol à été avancée. Christophe Spiliotis-Saquet a fait une parenthèse sur la SBM embourbée « dans des stratégies douteuses ». « Il y a une absence totale de management des dirigeants », a-t-il déclaré. « L’image du croupier, enfant gâté et trop payé, doit changer. Leurs conditions de travail sont très difficiles. On fait face à un conseil d’administration qui voudrait réduire à peau de chagrin les Monégasques au sein de la SBM », a lâché l’élu indépendant. Le sujet de la Crémaillère a été brièvement abordé. « Si Monaco a la possibilité de reprendre le contrôle du terrain de la Crémaillère, il ne faut pas rater le coche », a notamment affirmé Laurent Nouvion.//A.P.

Publié le

Article précédentLégislatives?: Guibal réélu
Article suivant?Ok pour le Méridien
Monaco Hebdo