mercredi 20 octobre 2021
AccueilPolitiqueLogements pour handicapés : trois projets lancés

Logements pour handicapés :
trois projets lancés

Publié le

Le 9 mars, le gouvernement a révélé qu’il planchait sur trois dossiers pour améliorer le logement des personnes handicapées en principauté. L’objectif est d’apporter ainsi une aide à l’association l’Amapei, créée en 1966 par Mireille et Christian Calmes et désormais dirigée par leur fils, Jean-François. L’Amapei gère deux centres qui assurent des activités professionnelles et aux loisirs, et elle abrite aussi 9 adultes du côté de la villa Malmaison, à Cap-d’Ail. Le conseiller-ministre pour les affaires sociales et la santé, Didier Gamerdinger a indiqué que ce bâtiment ne permettant pas d’assurer les besoins estimés à environ 25 ou 30 chambres pour Monaco, il avait été décidé de miser sur trois projets financés en totalité par l’Etat. Le premier verra le jour sur un terrain dont Monaco est propriétaire au Devens, sur la commune de La Turbie. Environ 900 m2 sur trois étages seront bâtis, non loin de l’un des centres d’activités de l’Amapei. Au total, 20 chambres seront disposées sur deux étages, pendant que le troisième étage sera un lieu de vie. Les 9 résidents de la villa Malmaison devraient rejoindre ce nouveau lieu d’ici le début de 2022. Le second projet sera créé d’ici 2023 dans un bâtiment domanial du projet Ida. Huit studios seront proposés à des adultes handicapés qui auront aussi à leur disposition une cuisine, un salon et une salle à manger. Une chambre sera réservée à un auxiliaire qui sera là chaque soir. Dernier projet : d’ici 2024 cette fois, et dans le cadre de la restructuration du Cap Fleuri 1, 12 chambres médicalisées seront réservées à des personnes handicapées seniors, dont l’état de santé lié à leur âge vient s’ajouter à leur handicap. Le coût de ces trois projets n’a pas été précisé par le gouvernement.

Publié le

Monaco Hebdo