mardi 30 novembre 2021
AccueilPolitiqueLégislatives?: Guibal réélu

Législatives?: Guibal réélu

Publié le

Le député sortant UMP de la 4ème circonscription des Alpes-Maritimes et maire de Menton, Jean-Claude Guibal a été réélu pour la quatrième fois consécutive. Il s’est défait de la candidate FN, Lydia Schénardi lors du second tour des élections législatives. Jean-Claude Guibal l’a emporté avec 55,22 % des voix contre 44,78 à son adversaire. A noter que plus de la moitié des électeurs de la circonscription se sont abstenus de voter (50,28 % d’abstention). Et que fait exceptionnel, les bulletins nuls atteignent 12,14 %… C’est le plus faible score enregistré par le député-maire de Menton depuis qu’il siège à l’Assemblée nationale française. « Lydia Schénardi fait 5?070 voix de plus qu’au premier tour et il y en a 4?642 qui viennent de Stéphane Cherki. Maintenant, nous devons empêcher le PS de faire du mal à notre pays et préparer les municipales », a déclaré Jean-Claude Guibal dans les colonnes de Nice-Matin.
Son opposante, Lydia Schénardi, s’est, elle, déclarée « très satisfaite du résultat ». « Au delà d’un score personnel, c’est un électorat qui s’implante. Il faudra compter sur nous, y compris aux municipales », a-t-elle ajouté. Le maire de Beausoleil, Gérard Spinelli, avance plusieurs causes pour expliquer le « fort » taux d’abstention. « Il faut dire que la campagne n’a pas réellement porté sur les sujets qui intéressent le quotidien des populations, et de manière très surprenante, l’intercommunalité ou l’avenir des territoires, n’ont même pas été abordés. Ces questions auraient pu créer une véritable mobilisation. Preuve en sont les résultats du référendum que nous avions organisé en 2009 où pas moins de 3?675 votants s’étaient exprimés sur la commune contre 2?658 pour ces législatives, soit plus de 1?000 voix de différence?! Pour donner une autre idée de la participation, le député sortant vient d’être élu avec 1?540 voix alors que le « non » l’avait emporté avec 3?376 voix contre 299 « oui »», a réagi Gérard Spinelli, le maire de Beausoleil. Suite à notre article Spinelli réplique paru dans le numéro 793 de Monaco Hebdo, qui évoquait l’hégémonie duc ouple Estrosi-Ciotti dans le 06, le maire de Beausoleil a également tenu à préciser qu’il a « toujours soutenu la présidence d’Eric Ciotti au sein du Conseil Général des Alpes-Maritimes, et que « l’hégémonie politique » dont on parle, ne concerne en rien son action en faveur du département. » Dans le département des Alpes-Maritimes, l’UMP s’est tout de même imposé dans toutes les circonscriptions.//A.P.

Publié le

Article précédentAlbert II au sommet de Rio
Article suivantR&E a sondé Monte-Carlo
Monaco Hebdo