mardi 30 novembre 2021
AccueilPolitiqueLe Port Herculeen chantier jusqu’en 2019

Le Port Hercule
en chantier jusqu’en 2019

Publié le

Le futur de la darse nord du port Hercule a été abordé, le 24 septembre en conférence de presse, par Marie-Pierre Gramaglia, conseiller de gouvernement pour l’environnement, l’équipement et l’urbanisme. Les travaux devraient durer jusqu’en 2019.

Le port Hercule va changer d’aspect d’ici à 2019. Si le nouveau Yacht Club, en forme de bateau et dont l’achèvement est prévu à l’été 2014, va y apporter un certain clinquant, les « travaux d’envergure » prévus sur zone vont, eux, bousculer bon nombre d’habitudes. La darse nord est visée au premier chef par ces changements. « Dans un premier temps, les travaux consistent à réparer et ce, dès la fin du Monaco Yacht Show 2013, les structures à bord de quai. La promenade piétonne du quai sera ainsi mise au niveau de la route de la piscine, supprimant le dénivelé actuel », a déclaré Marie-Pierre Gramaglia, conseiller de gouvernement pour l’environnement, l’équipement et l’urbanisme en conférence de presse. Conséquence : la piste du Grand prix de Formule 1 sera déplacée de trois mètres côté port.

Parking enfoui
Cependant, les grandes manœuvres ne débuteront vraiment qu’à partir de 2014. Le parvis haut actuel sera démoli après le Jumping 2014 pour être élargi comme c’est déjà le cas au sud du stade nautique Rainier III. Ces travaux permettront ensuite d’abriter le musée de l’automobile, à savoir la collection de voitures du prince Albert II, pour l’heure basé à Fontvieille. A terme, l’espace laissé vacant par le musée servira à l’extension de la galerie commerciale. Aussi la vision de la darse nord comme étant un vaste parking bien arrangeant pour sortir dans les restaurants et établissements de nuit du port va-t-elle s’estomper. Les automobilistes devront se garer dans un parking enfoui sous le niveau de la mer et non plus en surface comme ils en ont la possibilité actuellement. 300 places sont prévues. Reste à savoir s’il s’agira d’un parking géré par l’entité Monaco Parkings, qui dépend du gouvernement ou si le principe de l’horodateur subsistera. Marie-Pierre Gramaglia a esquissé un premier calendrier. « Le parvis haut agrandi sera restitué pour le Grand Prix 2017 et la fin des travaux d’aménagement est envisagée pour fin 2019 », a-t-elle précisé.

Impacts
Ces travaux auront un impact non négligeable sur les manifestations organisées sur le port Hercule. Qu’adviendra-t-il notamment de la tribune K, dite du bureau de tabac, qui figure parmi les plus recherchées par les fans du Grand Prix et les plus rémunératrices pour l’Automobile Club de Monaco (519 euros la place en tribune K pour l’édition 2014) ? Outre la F1, d’autres événements comme la foire ou le Monaco Yacht Show vont se voir amputer d’une partie de leur espace. Marie-Pierre Gramaglia affirme que « les manifestations seront reconduites moyennant des adaptations d’implantation ». L’impact sonore devrait être ressenti par les riverains mais une solution est déjà envisagée pour le limiter. « Un dispositif de mur acoustique sera réalisé sous le boulevard Albert Ier et en périphérie de chantier pendant les phases bruyantes de terrassements et la réalisation des parois structurelles. Les machines seront équipées de dispositifs pour diminuer leur niveau sonore qui sera régulièrement contrôlé », a encore développé le conseiller de gouvernement pour l’urbanisme.

Définitivement non pour Batelco !

Le prochain repreneur de Monaco Telecom ne se nommera définitivement pas Batelco. Le groupe de télécommunications du Bahreïn était entré, le 3 avril dernier, au capital de Monaco Telecom à hauteur de 13,75 % après avoir racheté la branche Monaco et Îles de l’actuel actionnaire majoritaire de l’opérateur, Cable & Wireless Communications. Batelco a jusqu’au 31 mars 2014 pour devenir indirectement actionnaire majoritaire mais devrait, au contraire, revendre ses actions Monaco Telecom. La société bahreïnie se heurte au refus catégorique du gouvernement monégasque de la voir s’investir davantage dans le capital de l’opérateur. « Nous essayons de chercher ensemble un repreneur. En tout cas, ce ne sera pas Batelco », a martelé Michel Roger, en conférence de presse. « Aucune liste ne nous a été soumise. Cela ne veut pas dire pour autant que nous restons passifs. Le repreneur envisagé à l’origine (Batelco) ne finalisera pas cette opération. Il y a encore un délai qui court. Tant qu’on n’est pas au 31 mars 2014, difficile de faire quoi que ce soit d’autre », a poursuivi Jean Castellini, le conseiller de gouvernement aux Finances. Le gouvernement n’avait que modérément goûté au deal survenu entre Cable&Wireless et Batelco à propos de Monaco Telecom. « Il y a des règles à respecter pour que Batelco puisse sortir dans des conditions qui lui conviennent par rapport aux accords qui les lient à Cable&Wireless et pour que nous ne soyons pas nous-mêmes de nouveau pris par surprise avec des candidats potentiels que nous n’aurions pas examiné ou pré-approuvé », a glissé Jean Castellini.//A.P.

Délinquance en baisse

La délinquance continue de baisser. Une diminution de 4 % a été enregistrée en matière de délinquance générale entre janvier et septembre 2013, par rapport à la même période en 2012. La baisse est plus flagrante (-13 %) au niveau de la délinquance de voie publique. A la mi-septembre, 219 faits de délinquance de voie publique ont été recensés contre 254 en 2012.//A.P.

Publié le

Monaco Hebdo