mercredi 25 novembre 2020
Accueil Politique La révision du projet fait des vagues

La révision du projet fait des vagues

Publié le

Mairie de Monaco
« Ne pas écouter le conseil communal, c'est ne pas écouter la population. » Françoise Gamerdinger, conseiller communal. © Photo Monaco Hebdo

Le remodelage de l’hôpital suscite le débat. Surtout que le déplacement du futur CHPG a remis les compteurs à zéro et coupé la tête d’un autre projet : la médiathèque.

Il n’aura pas fallu longtemps  pour que la remise à plat du projet d’hôpital bascule sur le terrain politique. Depuis l’annonce gouvernementale, le 14 juin, de réviser complètement le projet de futur hôpital, partis et élus donnent de la voix. Au sein du conseil communal, le mécontentement gronde. Et ça se comprend. Primo, seul le maire avait été informé, en urgence, du gel du projet de médiathèque sur les délaissés au profit de logements domaniaux. Deusio, le gouvernement a annoncé l’aménagement d’une voie dédiée avenue Pasteur exigeant la suppression de places de parkings à horodateurs dépendant de la mairie, et cela contre l’avis du conseil communal. Tertio, le Ministre d’Etat, qui avait présenté la révision du projet d’hôpital rue Bellando de Castro au Conseil national, n’était pas passé par la case mairie. Un manque d’égard qui a considérablement courroucé les élus.
« Nous sommes très chagrinés. Ne pas écouter le conseil communal, c’est ne pas écouter la population », lance ainsi Françoise Gamerdinger, pour qui il est impensable de revenir sur ce lieu de culture populaire qu’est la médiathèque. « J’ai été choquée d’apprendre que le travail que je mène sur la médiathèque depuis 3 ans est remis en question. L’emplacement de ce bâtiment avait été choisi avec beaucoup d’intelligence par le service de la prospective. C’était un lieu stratégique, au centre de la ville, au cœur des deux quartiers de la Condamine et de Fontvieille, facile d’accès à pied. Remplacer ce projet par un programme de logements va bloquer la fluidité d’échanges entre les quartiers. » Sans compter que pour le conseil communal, « rajouter encore 80 logements sociaux à cet endroit, c’est créer une ligne dortoir sans aucune activité culturelle possible dans cette zone. » L’élue est inquiète : « Va-t-on revoir le projet dans son ensemble, sa superficie de 4 500 m2, son contenu, son personnel potentiellement composé d’une quarantaine de personnes ? Il faut savoir que nous acquérons, au titre du dépôt légal, plus de 600 volumes par an. »

Le ministre d’Etat devant le conseil communal
Pour calmer le jeu, le ministre d’Etat Michel Roger devait venir devant le conseil communal, en séance privée, le 23 juin. « Nous avons des arguments à opposer à un retard et à un possible déménagement de la médiathèque », insiste Françoise Gamerdinger qui préfère taire la polémique pour négocier au mieux l’avenir de sa médiathèque.

Quel site pour la médiathèque ?
Du côté du conseil national, le président de la commission de la culture et du patrimoine Bernard Marquet aurait « préféré que le gouvernement ne contraigne pas (l’assemblée) de choisir entre un équipement culturel et de loisir indispensable à l’épanouissement des monégasques et des résidents et la nécessité vitale d’assurer le logement décent de nos compatriotes. » En attendant que le gouvernement revienne « au plus vite avec des propositions de sites de substitution ». Pour l’heure, seul Stéphane Valeri a esquissé une vague réponse : « La médiathèque se fera également, soit sur les délaissés, soit sur un autre site. » A voir.
En tout cas, au sein de l’assemblée, les groupes politiques semblent pour une fois avoir trouvé un terrain d’entente. Ils s’accordent en effet au moins sur le déplacement de l’hôpital. Alors que l’UP approuve l’annonce gouvernementale de construire « 120 logements domaniaux pour compenser ceux qui ne pourront être livrés », R&E se prononce pour le choix de l’Annonciade II. Sans oublier de tacler l’UP : « La majorité du Conseil national a depuis 3 ans sur son bureau les détails du futur hôpital, jamais l’enveloppe de 700 millions d’euros n’a été remise en cause… »

Publié le

Les plus lus

Rebecca Tong sur le site philharmoniedeparis.fr

Le concert enregistré le 2 novembre 2020 dans la grande salle Pierre Boulez de la philharmonie de Paris est à découvrir sur leur site.

Toyota mise sur la pile marine

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!