mardi 28 septembre 2021
AccueilPolitiqueCoronavirus : le prince Albert II est «déclaré guéri»

Coronavirus : le prince Albert II
est «déclaré guéri»

Publié le

Le 31 mars 2020, un communiqué du palais princier a annoncé la fin de la période de quarantaine du prince. Il est «déclaré guéri et en bonne santé», assure ce même communiqué, tout en précisant qu’il va rejoindre «prochainement sa famille et continuer à observer la période de confinement tout en demeurant en relation étroite avec son gouvernement et ses proches collaborateurs». Le 29 mars, Albert II s’est exprimé au micro du journal télévisé de TF1. Il indiquait alors se sentir «de mieux en mieux» et qu’il commençait à voir «le bout du tunnel». Premier chef d’Etat à avoir révélé qu’il était positif au Covid-19, Albert II a assuré ne pas avoir hésité au moment de rendre cette information publique : «Il faut être le plus transparent possible, non seulement pour sa famille et pour ses proches, mais aussi pour toutes les personnes que vous avez pu rencontrer dans les jours précédents. […] Après, il faut rassurer tout le monde. Montrer que les choses se passent bien, et que les symptômes ne sont pas très importants, ou, en tout cas, moins importants. C’était pour moi une démarche tout à fait naturelle, car j’ai toujours fonctionné comme cela.» Pour continuer à travailler malgré cette quarantaine imposée, Albert II a indiqué qu’il était en contact téléphonique et par «tous les moyens électroniques modernes» avec ses collaborateurs, le gouvernement, et avec «toutes les instances mobilisées pour lutter contre cette pandémie ici, en principauté». Sur un plan plus personnel, le prince a aussi expliqué qu’il était en lien «permanent» avec safamille et ses proches «qui, bien sûr, me manquent beaucoup, puisque je suis le seul ici, au palais. Mon épouse et mes enfants sont dans notre domaine de Roc Agel, qui est à quelques kilomètres de Monaco. Les autres membres de ma famille sont un petit peu éparpillés. Mais tout le monde se porte bien et a le moral. Et je crois que c’est ça le plus important.» En fin d’interview, le prince Albert II a admis qu’il y aurait un avant et un après coronavirus, et que cette crise laisserait des traces : «Bien sûr, il n’est pas possible d’envisager les choses comme elles étaient avant. Non seulement dans notre façon de vivre, de produire et de consommer. Mais aussi dans notre façon d’aider, de façon plus systématique et plus accrue, les systèmes de santé, pour qu’ils soient les plus performants possibles, pour qu’on puisse faire face, à l’avenir, à ce genre de crise. Je pense qu’évidemment qu’il y a aura de grands bouleversements et une grande remise en question à la fin de cette crise

Publié le

Monaco Hebdo