samedi 6 mars 2021
Accueil Politique “Continuer ce qu’avait initié Christophe-André Frassa”

“Continuer ce qu’avait initié Christophe-André Frassa”

Publié le

Jean-Luc Delcroix, tête de liste Union pour les Français de Monaco, explique pour Monaco Hebdo les enjeux des élections consulaires de dimanche.

Monaco Hebdo : Votre liste est la seule à se présenter. Pourquoi ?
Jean-Luc Delcroix : Tout simplement parce qu’une seule liste s’est constituée. C’était une élection démocratique, ouverte aux personnes qui voulaient monter une liste, et une seule se présente finalement. Pour Monaco, il y aura 3 conseillers consulaires. C’est un scrutin de liste, on ne peut pas barrer les noms. Ce qui fait que les 3 premiers sont élus, et les 3 autres sont suppléants, au cas où l’un des trois titulaires ne peut aller au bout de son mandat. C’est une liste plurielle, mixte et paritaire qui représente les compétences du monde économique, social, de la Principauté.

M.H. : Quel est le rôle des conseillers consulaires ?
J-L. D : Les conseillers consulaires sont les représentants des Français de Monaco, vis-à-vis de la France. Nous sommes le relais des Français de Monaco auprès de l’ambassade. C’est une instance consultative, compétente pour les questions consulaires ou d’intérêt général intéressant les français au sens large, que ce soit sur le plan administratif, économique ou social.

M.H. : Quel est votre programme ?
J-L.D. : Il s’agit de continuer ce qu’avait enclenché Christophe-André Frassa (aujourd’hui sénateur, N.D.L.R.) en ce qui concerne les Français de Monaco par rapport à la France. A savoir notamment les sujets économiques, avec la facilitation de certaines choses pour des sociétés qui veulent s’implanter sur Monaco. Nous souhaitons aider les Français qui ont vécu et travaillé à Monaco, et qui partent en France pour leur retraite. Les aider en ce qui concerne les démarches administratives par rapport à la sécurité sociale française, le permis de conduire. La fiscalité est aussi un sujet important pour nous.//R.C

Les Français votent à l’espace Léo Ferré

Chaque résident français à Monaco est appelé à se rendre aux urnes le dimanche 25 mai à l’espace Léo Ferré. A double titre. Les élections des conseillers consulaires en principauté ont lieu en même temps que les Européennes. Pour ce premier scrutin, doute et confusion seront évités aux votants puisqu’une seule liste est en course, à savoir Union pour les Français de Monaco. Derrière la tête de liste Jean-Luc Delcroix (voir son interview par ailleurs), se trouvent cinq colistiers. Michèle Mauduit, présidente du comité d’entraide des Français de Monaco, et Jean-Christophe Romanet, président de l’Union des Français de Monaco, seront donc logiquement les deux conseillers consulaires qui accompagneront Jean-Luc Delcroix. Les suppléants étant Annie Van Driessche, administrateur de l’Union des Français de Monaco, Christophe Pisciotta, administrateur de société, et Danielle Merlino, conseiller élu représentant les Français de Monaco à l’assemblée des français de l’étranger. Une liste qui est d’ailleurs soutenue par Christophe-André Frassa, sénateur (UMP) des Français de l’étranger, Jean-Claude Guibal, maire (UMP) de Menton et Arnaud Leroy, député (PS) des français de l’étranger. Les trois futurs nouveaux élus siégeront à un conseil consulaire, qui se tiendra au moins deux fois par an. Et se déroulera dans les locaux de l’ambassade ou du consul de France, sous la présidence de l’ambassadeur de France, Hugues Moret. //R.C

Publié le

Les plus lus

La radicalité selon les étudiants du Mac de Nice

Depuis le 19 février 2021, les étudiants du master 2 management de l’art et de la culture de l’IAE Nice (Mac) proposent une exposition-concours

Le Ford Puma revient dans la course

Bach et Mozart avec David Fray

Monaco Hebdo