mercredi 21 avril 2021
Accueil Politique Le couvre-feu prolongé jusqu’au 18 décembre inclus à Monaco

Le couvre-feu prolongé jusqu’au 18 décembre inclus à Monaco

Publié le

Le ministre d’État, Pierre Dartout, accompagné des conseillers-ministres à l’intérieur et à la santé, Patrice Cellario et Didier Gamerdinger, a fait un point sur la situation sanitaire à Monaco, ce vendredi 27 novembre 2020. Malgré « une situation qui évolue favorablement » depuis la mise en place du couvre-feu, l’État a décidé de ne rien changer. « Nous ne bougeons pas, nous maintenons le dispositif actuel jusqu’au 18 décembre inclus », a annoncé le chef du gouvernement, qui refuse de céder au triomphalisme, malgré des chiffres en nette amélioration. Le taux d’incidence a en effet été divisé « par trois en trois semaines » selon les autorités, passant de 315,8 le 9 novembre 2020 à 71 aujourd’hui. « La situation s’est améliorée, mais nous avons toujours un taux supérieur à 50. Et nous ne sommes pas assurés que cette évolution favorable demeure », a déclaré Pierre Dartout. Preuve en est, « ces deux derniers jours, nous avons eu un nombre de personnes reconnues positives qui était non négligeable, voire élevé, puisque hier, nous avons eu six cas positifs ». La prudence reste donc de rigueur en principauté. Le couvre-feu est maintenu de 20 heures à 6 heures du matin, sauf dérogations. Le port du masque est toujours obligatoire dans l’espace public de la principauté, et dans un certain nombre d’espaces privés (parkings, ascenseurs, parties communes…), sauf pour les enfants de moins de 5 ans et les personnes pratiquant un sport en extérieur. Enfin, les bars, salles de sport, spas et massages devront encore rester fermés pendant au minimum 15 jours. « Le prince souverain fera le point sur les fêtes de fin d’année, à la mi-décembre, pour vous éclairer sur ce qui sera décidé en perspective des vacances de Noël et de la rentrée du mois de janvier 2021 », a annoncé le ministre d’État en appelant d’ores et déjà au sens des responsabilités et au civisme des Monégasques et des résidents. Une chose semble acquise : aucun rassemblement, ni aucune animation ne sera autorisé dans l’espace public à Monaco le jour de la Saint-Sylvestre.

Publié le

Les plus lus

Discriminations à l’embauche « Le critère de l’apparence est encore très intériorisé »

Un projet de loi va bientôt aboutir à Monaco pour tenter d’interdire les discriminations à l’embauche dans la fonction publique, notamment sur des critères physiques, ce qui manquait jusqu’alors.

En attendant Paris-Roubaix 2021

Monaco Hebdo