dimanche 25 octobre 2020
Accueil Politique Comité mixte Covid-19 : tests salivaires, vaccin contre la grippe et coupes budgétaires...

Comité mixte Covid-19 : tests salivaires, vaccin contre la grippe et coupes budgétaires au programme

Publié le

C’était la quinzième du genre. Le comité mixte de suivi Covid-19, réunissant le Conseil national et le gouvernement pour gérer la crise sanitaire, s’est réuni pour la quinzième fois ce mercredi 16 septembre 2020 au ministère d’État. Le comité s’est félicité « de la mise en place du centre national de dépistage fruit des échanges survenus en séance privée de l’examen du budget rectificatif 2020, et notamment d’une proposition des élus », indique le compte-rendu de séance envoyé par le gouvernement. Ce centre permet à tout résident et tout assuré social à Monaco de se faire dépister gratuitement à l’espace Léo Ferré, muni d’une prescription médicale. « Grâce à ce centre, la capacité hebdomadaire grimpe à 1 300 prélèvements dans un premier temps. […] À terme, il est prévu de monter en puissance en fonction du développement des capacités d’analyses envisagées et prévues dans les prochaines semaines », poursuit le communiqué. La possibilité de recourir à des tests salivaires et antigéniques, plus confortable pour l’un, et plus rapide pour l’autre, se concrétise. « D’autres solutions des tests comme les tests salivaires et antigéniques qui fournissent des résultats plus confortables et plus rapides que les tests PCR, pourront être mis en œuvre dès que les autorités sanitaires l’autoriseront ». Jeudi 17 septembre 2020 en conférence de presse, Olivier Véran, le ministre français de la santé, a annoncé avoir commandé « 5 millions de tests antigéniques » qui devront « arriver d’ici à début octobre », comme le relate Le Figaro. A la différence de Monaco, « le gouvernement [français] va travailler au « déploiement » de ces tests rapides, sans attendre le résultat des expériences lancées récemment ni les « recommandations des autorités scientifiques » », écrivent-ils. Autre sujet de discussion au sein du comité mixte : la vaccination contre la grippe saisonnière. Sujet de débat récurrent chaque année, notamment sur son efficience, le gouvernement et le Conseil national veulent encourager la population à se faire vacciner. Cela « doit être une priorité dans les semaines à venir. Il conviendra de sensibiliser la population à cet effet. Des mesures seront adoptées pour faciliter la vaccination », enjoint le comité mixte. Enfin, sur le plan social, hormis le satisfecit sur le plan de relance annoncé jeudi 10 septembre 2020, « le gouvernement a annoncé poursuivre la concertation avec les partenaires sociaux afin de pouvoir étudier la mise en place de mécanismes permettant de pérenniser l’emploi, notamment dans le secteur de l’hôtellerie. Le comité mixte a ensuite abordé des questions relatives au budget rectificatif 2020 et au budget primitif 2021, qui devront intégrer des évolutions de recettes et de dépenses imposées par l’évolution de la situation économique de la principauté ». En d’autres termes, les séances budgétaires de fin d’année vont probablement acter des coupes financières pour certains.

Publié le

Les plus lus

Stéphane Valeri : « Personne ne veut d’un couvre-feu à Monaco »

Alors que les élus ont voté le deuxième budget rectificatif de l’année 2020, Stéphane Valeri, dresse un bilan pour Monaco Hebdo.

La prime de Noël fait débat

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!