Logement domanial : une fraude à la sous-location ravive les passions

Judiciaire
-

Fautive oui, mais pas coupable. La jeune Monégasque qui, à l’occasion du week-end du Grand-Prix de Formule 1 2018, avait proposé son appartement au tarif de 1 400 euros pour deux nuits sur le site Airbnb, a été relaxée par le tribunal correctionnel ce 22 janvier. Les juges ont donc tranché : « Sous-louer son logement n’est pas constitutif du…