mardi 30 novembre 2021
AccueilEconomieUn tunnel descendant parfois montant

Un tunnel descendant parfois montant

Publié le

Pas question de mettre le tunnel descendant à double sens de circulation. C’est le conseiller à l’équipement et à l’urbanisme Marie-Pierre Gramaglia qui l’a affirmé en conférence de presse le 5 décembre dernier. La cause principale ? « Le coût aurait été très sensiblement supérieur et beaucoup plus problématique en terme d’instruction du dossier sur le plan sécuritaire avec les instances françaises », a-t-elle indiqué. Le gouvernement a donc trouvé une solution intermédiaire : inverser le sens de circulation de ce tunnel au cas où le besoin s’en ferait sentir. Si un accident intervenait dans le tunnel Rainier III par exemple, ou pour permettre une évacuation plus rapide du quartier de Fontvieille si besoin était. « De façon ponctuelle, le sens de circulation dans ce tunnel prioritairement descendant pourrait être inversé », a affirmé Gramaglia.
Rappelons que le trafic de ce futur tunnel d’une longueur de 1 700 mètres est estimé à 12 700 véhicules par jour dont 1 300 poids lourds. Selon le gouvernement, sa mise en service devrait permettre de réduire de 40 % le trafic sur l’itinéraire boulevard du Jardin exotique, boulevard Rainier III, avenue prince Pierre, ainsi que sur la basse corniche. « Le tunnel descendant apporte une solution concrète mais n’exclut pas d’autres projets à l’avenir comme les parkings de dissuasion accompagnés de transports en commun à l’entrée de la principauté », a rajouté le conseiller. Le tunnel, dont le coût est estimé à 100 millions d’euros, devrait être livré au cours du second semestre 2016. Rappelons enfin qu’il a pour vocation de relier l’entrée de Monaco, au niveau du boulevard du Jardin exotique, jusqu’au boulevard Charles III, à sa sortie vers Cap d’ail. Un tunnel qui constitue donc un accès direct au quartier de Fontvieille.//S.B.

Publié le

Monaco Hebdo