lundi 27 septembre 2021
AccueilEconomieRetour sur la luxueuse semaine à 21,5 millions d’euros d’Artcurial à Monaco

Retour sur la luxueuse semaine à 21,5 millions d’euros d’Artcurial à Monaco

Publié le

La semaine de ventes menée par la maison d’enchères Artcurial à Monaco s’est conclue sur un joli total de 21 480 570 millions d’euros. On retiendra particulièrement la première vente du 17 juillet 2021, qui était caritative, où 98 casques d’artistes stylisés ont permis de récolter près de 220 000 euros pour l’association Monaco Liver Disorder [à ce sujet, lire notre article Vente de casques caritative : près de 220 000 euros récoltés pour les enfants malades, publié dans Monaco Hebdo n° 1205 – NDLR]. S’en sont suivis les ventes de « Prestige » mariant joaillerie, horlogerie de collection, puis des ventes Hermès et sacs de luxe. Également une vente « Monaco Sculptures » où plus de 50 sculptures, qui étaient déjà réparties dans toute la principauté en musée à ciel ouvert, ont été vendues. Enfin, la vente d’Artcurial Motorcars, un an après sa dernière opération monégasque, a vu défiler de véritables bijoux à quatre roues pour se conclure sur un total de 6 556 652 euros, frais inclus. Cette vente, qui s’est tenue à l’Hôtel Hermitage, a été menée par le duo formé par l’auctionneer Matthieu Lamoure et le spécialiste Pierre Novikoff. Parmi les véhicules, la mythique Lamborghini Miura P400, une des stars de la vente considérée comme une des premières supercars, a rejoint une collection monégasque pour 977 400 euros. L’Aston Martin DB5, la fameuse voiture de James Bond, à la robe métallique “silver birch”, a changé de mains pour 506 600 euros. Enfin, la Ferrari 512 BB du chanteur Christophe (1945-2020) a été adjugée 168 000 euros sur l’air de son tube Aline (1979), repris par Matthieu Lamoure en hommage à son illustre propriétaire.

Publié le

Monaco Hebdo