lundi 6 décembre 2021
AccueilEconomieMonachem va fermer

Monachem va fermer

Publié le

Une de plus. C’est sans doute ce que se disent les personnes qui voient une nouvelle entreprise du secteur de l’industrie fermer ses portes à Monaco. Le 25 septembre dernier, la société Monachem, qui fait partie du groupe pharmaceutique israélien Teva, a annoncé qu’elle allait fermer ses portes. Définitivement. D’ici à la fin de l’année 2015, le site monégasque verra ses attributions délocalisées. Car, comme l’explique le groupe dans son communiqué, « malgré la qualité du site et le professionnalisme de ses salariés, Teva a choisi de transférer la production Monachem vers ses autres usines en Italie et au Mexique. Le transfert d’activités se fera en plusieurs étapes afin d’assurer la continuité de la chaîne de production. » Une vision des choses qui n’est pas partagée par les 27 employés restants, comme en atteste le communiqué du personnel. « La fermeture s’inscrit dans le cadre du plan de restructuration mondial décidé par le groupe Teva en octobre 2013. » Et de continuer : « Ce que l’on voit dans cette décision, c’est une nouvelle preuve du management hasardeux de Teva, de décisions prises de façons arbitraires, obscures avec des motifs financiers pour unique raison. » Pour manifester leur mécontentement, et avant d’entrer en négociation avec la direction pour les indemnités de licenciement, les employés de Monachem sont descendus lundi 29 septembre sur leur temps de pause déjeuner. Ils étaient accompagnés de quelques employés de Theramex, société qui a également été victime du plan de restructuration de Teva en juin dernier.

Publié le

Monaco Hebdo