jeudi 20 janvier 2022
AccueilEconomieLes agences de voyages en stand-by

Les agences de voyages en stand-by

Publié le

Aéroport Nice Côte d'Azur.
© Photo Aéroport Nice Côte d'Azur.

Par Romain Renner

«Une partie des voyageurs n’a plus envie de partir vers des pays comme la Tunisie ou l’Egypte voire le Maroc ». Craignant « la multiplication prochaine des annulations », le directeur de l’agence Travel Club Monaco entrevoit une baisse d’affluence pour ces destinations habituellement très prisées. Une inquiétude logique?: les récents mouvements populaires des pays arabes ont d’ores et déjà refroidi une partie des touristes. Les Français et les Monégasques suivant peut-être les consignes du ministère des affaires étrangères qui, sur son site Internet, appelle les voyageurs à la plus grande vigilance en Egypte, conseillant même d’éviter l’intérieur de la Tunisie.

Pour les agences, le manque à gagner pourrait être important, la clientèle se rendant dans les pays du Maghreb pouvant représenter jusqu’à 10 % du chiffre d’affaires des agences monégasques interrogées. Certains voyagistes entrevoient, au mieux, un report vers des destinations plus sûres. « Je pense que, cet été, des destinations comme Tenerife, les Baléares et la Sicile vont être davantage demandées », ajoute ainsi le directeur de l’agence Travel Club Monaco.

Du côté du tourisme d’affaires, on constate carrément un « arrêt du trafic vers la Tunisie et l’Algérie ». L’American Express Voyages fait état de nombreux reports de voyages et de quelques annulations. Même si le responsable de l’agence veut rester optimiste?: « Les pays se stabilisent. Je ne suis pas devin mais ça devrait repartir ». Chez Thomas Cook Voyages, on considère d’ailleurs qu’il serait prématuré de faire dès maintenant un bilan des réservations vers les pays arabes « Il faudra attendre avril pour avoir une tendance, explique la responsable de l’agence. Nous enregistrons le plus fort taux de réservations vers ces pays pour les vacances de Pâques ». Et de relativiser les craintes des clients?: « Les touristes se posent autant de questions concernant les pays arabes qu’à propos du Mexique où la situation est tendue depuis quelques jours », avec l’affaire Florence Cassez.

Publié le

Monaco Hebdo