lundi 6 décembre 2021
AccueilEconomieLe Jimmy’z condamné à se réinventer

Le Jimmy’z condamné à se réinventer

Publié le

Alors que les bars, cafés et restaurants de la principauté sont à nouveau autorisés à rouvrir leurs portes depuis ce mardi 2 juin 2020, les boîtes de nuit restent pour le moment fermées au public. C’est le cas notamment du Jimmy’z. L’établissement de la SBM est le seul à ne pas avoir enregistré d’évolution favorable de son chiffre d’affaires au cours de l’exercice 2019-2020. « L’année dernière, le Jimmy’z a un peu décroché. Ses performances ont nettement diminué par rapport à l’année précédente [2018-2019 – N.D.L.R.] », regrette Jean-Luc Biamonti. Le président-délégué de la SBM reconnaît d’ailleurs que des réflexions sont en cours pour donner un second souffle à ce lieu emblématique de la vie nocturne monégasque. « Ce qu’on cherche à faire, et qui est un peu l’évolution du monde de la nuit, c’est un établissement qui commencerait beaucoup plus tôt sous forme de lounge. Puis, il continuerait sous forme de restaurant pour finir en boîte de nuit. Nos réflexions vont dans ce sens. On se dirige vers un établissement ouvert plus longtemps ». Affaire à suivre.

Publié le

Monaco Hebdo