dimanche 25 octobre 2020
Accueil Economie Héli Air Monaco précise

Héli Air Monaco précise

Publié le

Suite à la réaction de la direction de Monacair publiée dans Monaco Hebdo n° 1164, Héli Air Monaco a décidé d’apporter à son tour quelques précisions. Héli Air Monaco assure que les deux compagnies aériennes ont conclu un accord « selon un projet dont l’Etat de Monaco avait sollicité la communication. La connaissance des termes de ce projet par le gouvernement princier est d’autant plus indiscutable que Monsieur Serge Telle, alors ministre d’Etat, avait même proposé d’assister à sa signature ». Héli Air Monaco dit avoir accepté cet accord, alors que « l’Etat de Monaco avait décidé de lui retirer son certificat de transport aérien sur la destination Monaco-Nice, ce qui l’a privée de la possibilité d’accomplir tout type de vol sur cette destination, et pas seulement les vols réguliers encadrés par la convention de services concédée par l’Etat de Monaco entre 1976 et 2015 ». Du côté d’Héli Air Monaco, on assure qu’« aucune stipulation de cet accord commercial conclu avec Monacair ne permet de dire à cette dernière, comme elle a prétendu pouvoir le faire dans les colonnes de Monaco Hebdo, que Héli Air Monaco lui aurait cédé contre rémunération l’ensemble de ses activités commerciales comprenant les vols commerciaux et charter ». Finalement, alors que la pandémie de Covid-19 a durement touché la ligne de transport aérien entre Monaco et l’aéroport de Nice, « l’Etat de Monaco a décidé de rétablir ce certificat de transport en faveur d’Héli Air Monaco, alors qu’il a parfaitement connaissance de l’accord conclu entre les deux compagnies », indique-t-on du côté d’Héli Air Monaco. Estimant que « la plupart des engagements souscrits dans cet accord sont aujourd’hui terminés […], Héli Air Monaco a repris les vols charters entre Monaco et Nice, lesquels sont accomplis à la demande, et donc sans aucune régularité horaire ».

Publié le

Les plus lus

Télétravail : stop ou encore ?

Ardemment défendu par le Conseil national au moment du confinement, le télétravail a été remis en cause, mardi 6 octobre 2020.

La prime de Noël fait débat

Volvo donne de l’air à ses véhicules

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!