dimanche 28 février 2021
Accueil Economie 2021, année du rebond pour le Grimaldi Forum ?

2021, année du rebond pour le Grimaldi Forum ?

Publié le

Après une année noire, le centre des congrès et de la culture monégasque espère relancer son activité, et par la même occasion son business, en 2021.

Pour cela, il pourra compter sur le soutien de ses fidèles partenaires.

Il fait figure d’institution à Monaco et comme l’ensemble des acteurs de l’événementiel, il a souffert, et souffre encore, de la crise sanitaire. Le Grimaldi Forum a vécu une année noire en 2020. Mais le renouvellement du partenariat avec son principal mécène, la compagnie monégasque de banque (CMB), conjugué au lancement de la campagne de vaccination, lui donnent beaucoup d’espoir pour 2021.

Pertes records

Privé d’événements une grande partie de l’année, le Grimaldi Forum a enregistré des pertes records en 2020. « On fait moins 80 %. On avait fait notre meilleur chiffre d’affaires en 2019, avec 24 millions d’euros. Et on fera notre pire chiffre d’affaires en 2020 », explique, amère, Sylvie Biancheri, la directrice de l’établissement. Il faut dire que le centre des congrès et de la culture a subi de plein fouet les mesures sanitaires et les restrictions de déplacements liées à la pandémie de Covid-19. « On a eu deux mois et demi d’activité jusqu’à mi-mars et on a eu un regain d’activité en octobre quand on a fait les Assises de la sécurité et les Sportel Awards. Enfin, on a aussi vécu grâce aux spectacles de la fin de l’année », notamment les ballets de Monte-Carlo, l’opéra Carmen, ou encore les quatre représentations de l’humoriste Gad Elmaleh qui ont affiché complet en décembre. Un bilan bien maigre pour un établissement habitué à avoir un agenda bien rempli. Heureusement, les aides apportées par l’État (chômage total temporaire renforcé et subvention d’équilibre) associées à une réduction drastique des coûts ont permis de limiter la casse économique. Mais aussi sociale, puisque contrairement à d’autres institutions monégasques, aucun plan de départ n’est, à ce jour, envisagé : « Ce n’est absolument pas d’actualité, assure Sylvie Biancheri, on est censé redémarrer fin avril 2021, et on a besoin de la pleine capacité de nos équipes, et de notre savoir-faire. Ce n’est absolument pas évoqué, ni même imaginé, à ce stade ».

En ordre de marche

La perspective d’un redémarrage de l’activité au printemps 2021 pousse d’ailleurs la directrice du Grimaldi Forum à ne pas envisager — pour le moment — un prolongement du CTTR au-delà du 31 mars 2021, date à laquelle il est censé prendre fin. « Si le CTTR s’arrête fin mars et qu’on reprend fin avril 2021 comme on l’espère, on n’aura pas besoin d’aller au-delà de ce CTTR. Après, si la situation se complique, j’aurai évidemment un autre discours », glisse une Sylvie Biancheri pleine d’espoir en ce début d’année. « Je n’ai pas de boule de cristal, mais je veux y croire. Je veux croire que la vaccination va avoir ses effets bénéfiques, que les gens pourront voyager un minimum… Si on arrive déjà à faire des congrès à l’échelle européenne, ce sera formidable ». Et peu importe les conditions : « Même si on a une jauge limitée, on veut que ça redémarre. Il faut qu’on puisse faire des choses », insiste-t-elle. Cette reprise d’activité ne devrait, selon toute vraisemblance, pas avoir lieu avant le printemps prochain, puisque le Monaco Anime Game International Conferences (Magic) et le Sportel (lire par ailleurs), deux événements initialement reportés en février 2021, sont d’ores et déjà annulés, en raison des restrictions sanitaires en vigueur. « Normalement, à partir de fin avril 2021, on a des événements, se félicite Sylvie Biancheri, on redémarre avec Art Monte-Carlo, un congrès de puériculture, et des salons qui pour certains, se sont reportés pour la quatrième fois ». Mais l’activité du centre des congrès va surtout battre son plein à l’automne 2021, puisque, comme le rappelle la directrice du Grimaldi Forum, l’agenda tourisme d’affaires est déjà plein à craquer pour le dernier trimestre de l’année : « Tous les organisateurs ont voulu jouer la sécurité : ils ont essayé de décaler le plus possible leurs événements sur la fin de l’année. Aujourd’hui, nous constatons que l’envie et le besoin existent. Tous les organisateurs de congrès nous le disent : le distanciel, c’est bien, mais le présentiel, c’est mieux. Tant mieux pour nous ».

De gauche à droite : Francesco Grosoli, Henri Fissore, Sylvie Biancheri et Etienne Franzi. © Photo Grimaldi Forum

« Le montant global que nous allouons est le même que les années précédentes, il sera ajusté en fonction des spectacles et des expositions, si certains ne peuvent pas se faire en raison de la crise sanitaire » Etienne Franzi. Président de la CMB

Des partenaires au rendez-vous

Après une année terriblement éprouvante, l’heure est donc à l’optimisme du côté du Grimaldi Forum. Un optimisme renforcé par les soutiens reçus par l’institution. Car, malgré un contexte incertain compte tenu de l’évolution de la pandémie de Covid-19, le Grimaldi Forum peut toujours compter sur ses fidèles partenaires. À commencer par la Compagnie monégasque de banque (CMB), son principal mécène, qui a renouvelé pour un an son partenariat mercredi 13 janvier 2021. « Cet engagement auprès du Grimaldi Forum, que l’on peut qualifier d’historique puisque notre premier partenariat remonte à 2005, symbolise la confiance que nous avons dans cette entreprise dynamique et notre intérêt à y associer notre image, mais aussi notre attachement à contribuer au rayonnement culturel de la principauté », ont déclaré les représentants de la banque monégasque, Etienne Franzi et Francesco Grosoli, sans donner plus de précision sur le montant de leur investissement. « Le montant global que nous allouons est le même que les années précédentes. Il sera ajusté en fonction des spectacles et des expositions, si certains ne peuvent pas se faire en raison de la crise sanitaire. Mais j’espère pouvoir dépenser la totalité », a toutefois indiqué le président de la CMB et administrateur du Grimaldi Forum, Etienne Franzi. Du côté du centre des congrès et de la culture, on se félicite bien sûr du renouvellement de ce partenariat, véritable marque de confiance, selon eux. « Ce partenariat est essentiel pour nous. La CMB nous accompagne depuis 16 ans. Et avoir sa confiance après une année difficile est d’autant plus important pour nous. Cela nous permet de proposer une programmation de très grande qualité », a insisté la directrice du Grimaldi Forum, Sylvie Biancheri, consciente de la chance de pouvoir compter sur de fidèles partenaires en ces temps difficiles. « Nous partageons les mêmes valeurs de sérieux, d’efficacité et d’excellence. Et, comme un vieux couple, nous avons su faire face au Covid-19, en apportant à notre relation les ajustements qu’imposait la situation. C’est pourquoi nous sommes heureux de repartir pour une 17ème année pleine de nouveaux succès », a finalement conclu le président de la CMB, saluant au passage le « programme alléchant » prévu en 2021 au Grimaldi Forum.

Bruel, Clerc, Giacometti… au programme en 2021

Compte tenu des incertitudes liées à l’évolution de la pandémie de Covid-19, et aux restrictions sanitaires qui en découlent, le Grimaldi Forum a décidé de miser sur une programmation franco-francaise cette année. Cette institution a en effet souhaité jouer la carte de la proximité pour assurer la tenue de son programme : « Nous avons travaillé sur une programmation de très haut niveau, en capitalisant sur le haut de gamme, tout en limitant le risque d’annulation, car les œuvres et les artistes en France ont plus de chance de venir facilement à Monaco », a justifié la directrice, Sylvie Biancheri. Après avoir dû renoncer, la mort dans l’âme, à sa grande exposition estivale Monaco et l’automobile en 2020, l’institution a décidé de présenter non pas une, mais deux expositions en 2021. La première sera consacrée au parcours et à la création du peintre et sculpteur Alberto Giacometti (1901-1966). Réalisée avec la fondation éponyme, cette exceptionnelle rétrospective de l’œuvre de l’artiste suisse apparaît comme un rendez-vous incontournable pour tous les passionnés d’art, puisqu’à cette occasion, la fondation réalisera le prêt le plus important de son histoire à une institution. Les visiteurs pourront ainsi découvrir une série de pièces rares signées par Giacometti. La deuxième exposition fera la part belle aux bijoux d’artistes appartenant à Diane Venet, l’épouse du sculpteur Bernar Venet. De Calder (1898-1976) à Koons, en passant par Picasso (1881-1973), Takis (1925-2019), ou encore Louise Bourgeois (1911-2010), cette collection offre un véritable parcours dans l’art du XXème siècle. La directrice du Grimaldi Forum attend beaucoup de cette exposition, qui a connu « un grand succès » au musée des arts décoratifs de Paris. Outre ces expositions, l’année 2021 du centre des congrès et de la culture sera aussi marquée par de grands concerts. Patrick Bruel (le 2 juillet), Julien Clerc (le 11 septembre) et le pianiste Lang Lang (le 21 octobre) devraient en effet se produire sur la scène du Grimaldi Forum. D’autres surprises sont encore en préparation d’après la directrice de cet établissement. Selon certaines indiscrétions, le chanteur Benjamin Biolay pourrait en effet donner un concert d’ici la fin de l’année. Le centre des congrès et de la culture pourra enfin encore compter cette année sur « la collaboration habituelle, et toujours fidèle de l’opéra, des ballets de Monte-Carlo, de l’orchestre philharmonique, du printemps des arts, et du théâtre princesse Grace ».

Publié le

Les plus lus

Fontvieille prix immobilier monaco

Immobilier : pourquoi les prix restent élevés, malgré la crise

Malgré une accalmie sur les transactions due à la crise sanitaire, le marché immobilier monégasque n’a pas faibli en 2020.

Le Ford Puma revient dans la course

carte de séjour Monaco

Cartes de séjour : les tarifs

Monaco Hebdo