mardi 19 octobre 2021
AccueilEconomieGrève chez Carrefour Monaco : une réunion prévue avec la direction

Grève chez Carrefour Monaco : une réunion prévue avec la direction

Publié le

En France, la CFDT et la CGT ont appelé les salariés des hypermarchés, supermarchés et entrepôts de Carrefour à cesser le travail le week-end de Pâques, pour l’amélioration des conditions de travail.

À Monaco, des salariés de Carrefour étaient en grève le samedi 3 avril. Le syndicat du commerce, affilié à l’Union des syndicats de Monaco (USM), demande à la direction le renfort de 30 salariés supplémentaires en 2021, et une prime Covid de 1 000 euros, pour tous les salariés de l’entreprise. La direction les recevra le 20 avril 2021(1).

«Ce n’est pas de gaieté de cœur que nous faisons grève », Amor Ben Hamida, délégué syndical chez Carrefour Monaco, insiste. Par le biais de cet appel à la grève, le syndicat du commerce, affilié à l’Union des syndicats de Monaco (USM), a voulu frapper fort, pour se faire entendre. Selon ses représentants et les salariés de Carrefour Monaco qui ont fait grève le samedi 3 avril 2021, la coupe serait pleine. En cause, des effectifs trop modestes, pas assez solides, selon eux, pour assurer un service de qualité envers la clientèle :  « Les conditions de travail sont catastrophiques. Nous avons perdu beaucoup de postes en deux ans. Nous étions 309 salariés en 2018. Nous sommes passés à 296 en 2019, et à 281 en 2020, raconte Amor Ben Hamida. Entre les départs à la retraite non remplacés et les licenciements faits à l’amiable, nous ne sommes plus assez nombreux. Et beaucoup, comme les caissières, n’en peuvent plus et travaillent sous pression. » Le syndicat du commerce demande ainsi à la direction de Carrefour Monaco la création de 30 postes supplémentaires, « pour rééquilibrer nos effectifs, qui n’étaient déjà pas très importants avant », ajoute Amor Ben Hamida. Le syndicat du commerce demande aussi une prime Covid de 1 000 euros par salarié, la même qui leur avait été accordée l’an dernier, en 2020. Cette prime avait été versée sans conditions, ni prorata. En France, les syndicats réclament la revalorisation des grilles de salaires et le versement de la « prime Macron » de 1 000 euros. Toujours selon le syndicat, le magasin réaliserait, malgré la période sanitaire, un bénéfice qu’il estime à 7 ou 8 millions d’euros, contre 12 à 13 millions d’euros en temps normal : « On ne comprend pas qu’il soit possible de réduire les effectifs chaque année malgré les bons résultats réalisés à Monaco, regrette Amor Ben Hamida. À force, les salariés doivent toujours être plus polyvalents, et ça les épuise. »

Le syndicat du commerce demande à la direction de Carrefour Monaco la création de 30 postes supplémentaires, « pour rééquilibrer nos effectifs »

« Dialogue »

Carrefour est-elle cependant la seule entreprise à devoir repenser son organisation du travail à Monaco ? C’est la question que pose la Fédération des syndicats de salariés de Monaco (F2SM), qui n’a pas appelé à faire grève, mais entend les revendications. « Il y a sûrement des rééquilibrages à faire. Mais la direction de Carrefour ne décide pas toute seule, explique Cédrick Lanari, président de la F2SM. Il faut aussi comparer avec les autres enseignes. Les conditions de travail doivent être repensées pour l’ensemble des commerces sur Monaco. C’est une question qui dépasse l’enseigne en elle-même. » En ce qui concerne la prime Covid de 1 000 euros pour tous les salariés, il n’y aurait, selon Cédrick Lanari, pas lieu de s’inquiéter : « Carrefour avait accordé la même prime en 2020 sans qu’il y ait eu besoin de faire grève. La décision revient au groupe. La direction du magasin doit donc attendre son aval. » Carrefour France a rappelé avoir versé en 2020 une prime de 1 000 euros à ses 85 000 salariés dans les magasins, entrepôts et drive. En janvier 2021, Carrefour a été approché par le Canadien Couche-Tard pour une fusion finalement avortée, suite au refus du gouvernement français. Carrefour avait alors été valorisé à hauteur de 16 milliards d’euros hors dette. Mi-février 2021, Carrefour a indiqué que ses ventes avaient augmenté de 7,8 % sur l’année 2020. Pour le groupe Carrefour, il s’agit de ses meilleurs résultats « depuis au moins 20 ans », ce qui a permis de valider le retour du versement d’un dividende en numéraire. En tout cas, un rendez-vous est d’ores et déjà programmé le 20 avril 2021 entre la direction de Carrefour Monaco et les syndicats, en vue de la signature d’un accord : « Il y a une réunion de ce type chaque année, bien que cela ne soit pas obligatoire à Monaco. Nous sommes donc dans un contexte de dialogue », assure le président de la fédération, qui englobe le syndicat des employés et ouvriers du commerce de Monaco (SEOCM) et le syndicat de l’encadrement du commerce de Monaco (SEOCM).

Mi-février 2021, Carrefour a indiqué que ses ventes avaient augmenté de 7,8 % sur l’année 2020. Pour le groupe Carrefour, il s’agit de ses meilleurs résultats « depuis au moins 20 ans »

1) Contactée par Monaco Hebdo, la direction de Carrefour Monaco n’a pas été en mesure de répondre à nos sollicitations avant le bouclage de ce numéro, le 6 avril 2021.

Publié le

Monaco Hebdo