dimanche 28 novembre 2021
AccueilEconomieEver Monaco 2021 : le salon des véhicules électriques résiste au Covid-19

Ever Monaco 2021 : le salon des véhicules électriques résiste au Covid-19

Publié le

La crise sanitaire n’aura pas eu raison de la seizième édition du salon Ever Monaco, traditionnellement dédié aux véhicules électriques. Cet événement a débuté mercredi 5 mai 2021 et se poursuivra jusqu’au vendredi 7 mai 2021. Deux changements cependant cette année : ce salon se déroule à l’Espace Fontvieille, et non pas au Grimaldi Forum. En ce qui concerne le programme, le Riviera Electric Challenge, ce rallye de véhicules électriques qui traverse d’habitude la France et l’Italie, avant de rejoindre Monaco, n’aura finalement pas lieu en mai. Compte tenu des contraintes sanitaires, il est reporté à la mi-septembre 2021, pour la semaine européenne de la mobilité. Pour le reste, tout va bien. Une trentaine de véhicules pourront être testés, gratuitement, sur le stand « Ride&Drive », en extérieur. DS et Hyundai, deux des sponsors officiels du salon cette année, présenteront à l’essai la DS 9 hybride rechargeable d’une part, et le SUV électrique Ioniq 5, d’autre part. On pourra aussi tester les Porsche Cayenne et la Panamera Hybride, le Telsa Model 3 et le Jeep Compass 4xe. Une quarantaine d’entreprises présenteront aussi les dernières innovations en la matière. Plusieurs tables rondes sont également programmées, ainsi qu’un grand quizz sur l’électro-mobilité, dans l’après-midi du 7 mai 2021. Parmi les personnalités présentes, on notera la présence de Jean-Eric Vergne, directeur DS Techeetah, double champion de Formula E, et Thomas Chevaucher, Directeur de DS Performance. Mais aussi de Manal Faxelle, l’une des pilotes qui participera au prochain rallye Aïcha des Gazelles du Maroc, décalé en septembre 2021 pour cause de pandémie de Covid-19. Avec sa copilote Lise Largillière, elle portera les couleurs de l’association Monaco Liver Disorder (MLD) à bord de son véhicule électrique et elle tentera de récolter 10 000 euros pour financer la rénovation de trois services pédiatriques de l’Archet II du CHU de Nice.

Publié le

Monaco Hebdo