dimanche 28 novembre 2021
AccueilEconomieAmazon remporte la Ligue 1, Canal+ l’abandonne

Amazon remporte la Ligue 1, Canal+ l’abandonne

Publié le

Nouveau coup de tonnerre dans l’économie du football. Vendredi 11 juin 2021, Amazon a remporté 80 % du championnat de Ligue 1 (L1). L’entreprise américaine dirigée par Jeff Bezos pourra donc diffuser huit matches de L1 par journée, dont les plus belles affiches, et autant pour la Ligue 2 (L2), pour les périodes 2021-2022, 2022-2023 et 2023-2024. Canal+ conserve les deux matches restants, contre 332 millions d’euros jusqu’en 2024, suite à un accord passé en 2018. De son côté, Amazon va verser 259 millions d’euros par par saison à la Ligue de football professionnel (LFP). Canal+ avait proposé 370 millions d’euros pour deux matches premium par week-end et BeIN Sports 165 millions. Cette offre, qui comprend aussi Free, débouchait sur un total de 595 millions, auquel il faut ajouter une part variable de 78 millions, soit un total de 673 millions d’euros. En ajoutant les droits que possèdent déjà Canal+, BeIN Sports et Free, et en faisant le choix d’Amazon, la LFP devrait encaisser 663 millions d’euros par an. Ce choix a été fait à l’unanimité du conseil d’administration, moins une abstention. « Après l’échec du choix de Mediapro en 2018, Canal+ regrette la décision de la LFP de retenir aujourd’hui la proposition d’Amazon, au détriment de celle de ses partenaires historiques Canal+ et beIN Sports. Canal+ ne diffusera donc pas la L1 », a annoncé, à la surprise générale, la chaîne cryptée. « Cet accord historique fait de Prime Video un partenaire majeur du football professionnel en France, avec 8 matches disponibles en exclusivité sur Prime Video à chaque journée, et marque le début d’une nouvelle ère pour la L1, avec des matches distribués pour la première fois en France sur un service de streaming vidéo », a indiqué pour sa part la filiale du géant américain Amazon, dans un communiqué. Les matches seront désormais visibles sur la plateforme de streaming Amazon Prime Video, sans que les modalités précises d’accès, notamment le prix, ne soient connues. D’après Les Échos, Amazon verserait 40 % de la somme promise avant la reprise du championnat, prévue le 7 août 2021. Un argument de poids, car, durement frappés par les conséquences économiques de la pandémie de Covid-19, les clubs de L1 et L2 ont besoin de rapidement soigner leurs trésoreries. Du côté de Canal+, sans la L1, on s’attend à perdre des centaines de milliers d’abonnés, et à voir baisser la rentabilité. « À partir de la rentrée, le groupe Canal+ proposera à ses abonnés, pour la première fois, les deux plus belles affiches de chaque journée de la Ligue des Champions et, dès le 11 août 2021, la Supercup [la Supercoupe d’Europe – NDLR] entre Chelsea et Villarreal. La plus prestigieuse compétition européenne complétera une offre sport riche de Premier League, de Top 14, de Formule 1 (F1), ou encore de MotoGP, diffusés en intégralité », a vanté Canal+ dans un communiqué. R.B.

Publié le

Monaco Hebdo