mardi 28 septembre 2021
AccueilDossierÀ Beausoleil, trois frères ont lancé leur librairie

À Beausoleil, trois frères ont lancé leur librairie

Publié le

Ils ont tenté le pari, bien aidés par la mairie. À Beausoleil, les frères Sinnah ont ouvert la Librairie du D., spécialisée dans le manga et la bande dessinée (1). Et, malgré la crise sanitaire, ils s’en sortent plutôt bien.

Le terrain était libre, il suffisait de se lancer. Trois frères niçois, Paul, Alexandre et Anthony Sinnah, ont donc lancé le 29 octobre 2020 la Librairie du D., une librairie-café indépendante à Beausoleil, spécialisée dans le manga et la bande-dessinée. Cette librairie, en plus de vendre des livres, propose en effet un service café, histoire de siroter tranquillement sa boisson en découvrant les sélections et coups de cœur de l’établissement. Une idée simple, qui permet de se distinguer de la concurrence. Même s’il est difficile de parler de concurrence en périphérie de Monaco puisqu’il n’existe pas de librairies indépendantes en principauté, et que le gros des librairies se situe davantage à Nice. Le pari n’était donc pas si fou que ça, si l’on en croit Paul Sinnah : « Nous n’étions pas du monde du livre à la base. Nous étions plutôt dans la restauration et l’informatique, mais nous avons décidé de nous former au métier de libraire, car nous sommes passionnés de manga, explique-t-il. On s’est donc formé à l’Agence régionale du livre (ARL) de Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca), à Aix-en-Provence, avant de nous lancer. » L’idée d’installer leur librairie à Beausoleil n’a donc pas germé toute seule : « Pendant notre formation à l’ARL, on nous a parlé de l’opportunité de créer une librairie à Beausoleil, car la ville en voulait une, se souvient Paul Sinnah. La mairie proposait de mettre à disposition un local commercial et d’accompagner en partie le projet. On n’avait qu’à poser nos meubles. »

© Photo Librairie du D.

« Pendant notre formation à l’Agence régionale du livre (ARL), on nous a parlé de l’opportunité de créer une librairie à Beausoleil, car la ville en voulait une » Paul Sinnah. Co-fondateur de la Librairie du D., à Beausoleil

Aides municipales

Selon Paul Sinnah, la municipalité de Beausoleil a en effet financé l’intégralité des travaux de la nouvelle librairie, et fait un geste vis-à-vis du loyer et de sa superficie, 70 m2, en l’indexant au chiffre d’affaires. Lorsque la crise sanitaire sera passée, et qu’une vie plus « normale » pourra reprendre, la mairie leur mettra également le centre culturel à disposition pour organiser des animations réunissant un public conséquent : « Sans cette aide de la mairie, ce projet n’aurait pas été possible. Le vrai bémol pour ce type de projets, c’est le loyer. Donc on avait besoin d’un coup de pouce », reconnaît le libraire. Aujourd’hui, la machine est lancée, et leur stock de 6 000 titres est quasiment amorti dans son intégralité. Il s’agit en grande partie de mangas et de bandes dessinées, plutôt tournés vers la jeunesse, mais aussi un peu de littérature généraliste, avec quelques “best sellers” et des nouveautés, « car il n’y a rien aux alentours, à part la Fnac de Monaco », rappelle Paul Sinnah. Et grâce à leur plateforme vente, mise en place depuis leur site Internet, la clientèle répond au rendez-vous, d’après lui. Une clientèle sensible au métier de libraire : « Nous marchons beaucoup à la commande et les clients comprennent que nous ne sommes pas plus chers qu’Amazon. » Comme quoi, c’est possible.

© Photo Librairie du D.

« Sans cette aide de la mairie de Beausoleil, ce projet n’aurait pas été possible. Le vrai bémol pour ce type de projets, c’est le loyer » Paul Sinnah. Co-fondateur de la Librairie du D., à Beausoleil

1) La Librairie du D., 4 Avenue du Général de Gaulle à Beausoleil. Ouverts tous les jours de 10h à 18h pendant la période de restrictions sanitaires. Contact au 09 87 58 17 20 et par e-mail : . Site Internet : https://librairiedud.com.

Pour lire la suite de notre dossier sur la place du livre à Monaco, cliquez ici.

Publié le

Monaco Hebdo