jeudi 27 janvier 2022
AccueilDossier

Dossier

La Croix-Rouge monégasque favorise l’accès à l’eau au Burkina Faso

Alors que la crise humanitaire sévit au Burkina Faso, près de 2 millions de personnes manqueraient d’eau potable. Dans ce contexte, la Croix-Rouge monégasque, en collaboration avec la Croix-Rouge burkinabè, a entamé des actions depuis 2018 pour favoriser son accès.

Des périodes de sécheresse de plus en plus longues en région PACA

Les ressources en eau posent aussi question en Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA), où il manque près de 35 millions de m3 d’eau, selon l’agence régionale de l’eau, notamment à cause de la sécheresse.

Eau potable et entrepreneuriat : une initiative privée en Vésubie, après la tempête Alex

Après les ravages provoqués par la tempête Alex en 2020, une entreprise privée, France industrie assainissement (FIA), a pris le relais des pouvoirs publics en Vésubie, en installant une station mobile de traitement des eaux usées à Roquebillière.

Blaise Matuidi : « Je pense que tout le monde devrait s’engager pour l’eau »

Loin des projecteurs, le champion du monde de football Blaise Matuidi s’est engagé dans le privé pour contribuer à un meilleur accès à l’eau potable, notamment dans cinq pays africains.

Investir dans l’eau : un placement rentable qui pose question

En bourse, l’eau a rapporté gros aux investisseurs en 2021. Mais est-ce un placement comme un autre ? S’agit-il de spéculer sur la rareté en eau, ou plutôt de financer des projets permettant d’améliorer les infrastructures, qui favoriseront l’accès à l’eau potable demain ? Monaco Hebdo fait le point.

Exorcisme : pourquoi les demandes restent nombreuses

Depuis une dizaine d’années, en Europe et à Monaco, les exorcistes catholiques sont très sollicités. Le diocèse de la principauté reçoit ainsi, en moyenne, entre 150 et 200 demandes par an.

Exorcisme : « Il ne faut pas avoir peur »

En septembre 2015, l’abbé Alain Goinot est devenu le premier exorciste du diocèse de Monaco. Chaque année, il recevrait en moyenne plus de 150 personnes qui viennent chercher son aide.

Budget primitif 2022 Un équilibre retrouvé, face à un avenir incertain

Après avoir présenté un déficit record de 114,5 millions d’euros il y a un an, l’État renoue avec des comptes dans le vert, affichant un budget primitif excédentaire de 2,9 millions d’euros en 2022.
Monaco Hebdo