mardi 27 juillet 2021
Accueil Culture De grands tubes musicaux, autrement

De grands tubes musicaux, autrement

Publié le

Internet est l’espace idéal pour dénicher des talents et découvrir des artistes surprenants. En cliquant sur le lien 1, il est notamment possible, dans un “best of” de 33 minutes, de mesurer l’habileté de Peter Bence, un pianiste, compositeur et producteur de musique hongrois, réputé pour ses arrangements de piano de Michael Jackson et de Queen, avec plus de 350 millions de vues de vidéos populaires sur les réseaux sociaux. Les chanteuses Céline Dion et Anastacia proposent une interprétation de You Shook me all night long (1980), musique composée par le groupe de hard rock AC/DC, (lien 2). Iggy Pop, un des précurseurs du mouvement punk, interprète Et si tu n’existais pas (1975) de Joe Dassin (1938-1980), une chanson mélancolique que l’on ne trouve habituellement pas au répertoire de celui que l’on surnomme l’iguane, (lien 3). Le public se souvient probablement de la version étonnante de la chanson Moi Lolita (2000) par Julien Doré lors de la Nouvelle star 2007, à retrouver en cliquant sur le lien (4). Le musicien Jake Shimabukuro, surnommé le « Jimi Hendrix (1942-1970) du ukulélé », met à disposition sur la chaîne YouTube des versions originales de musiques célèbres exécutées sur son instrument de prédilection. Par exemple, l’internaute peut reconnaître Bohemian Rhapsody (1975) de Queen en cliquant sur le lien 5. Quant aux Liberators, ils profitent des transports en commun de grandes agglomérations à travers le monde entier pour inviter les passagers à chanter avec eux. À Perth (Australie), c’est la chanson Somewhere Over the Rainbow (1993) qui est proposée aux personnes présentes dans le train régional en ce jour de juillet 2015 (lien 6). La musique classique n’échappe pas au phénomène puisque, sur le lien 7, l’internaute retrouve Walter Murphy et sa musique A Fifth of Beethoven (1976), une version moderne de la Cinquième Symphonie de Ludwig van Beethoven (1770-1727). Mais le véritable coup de cœur semble être l’interprétation de la chanson Africa (1982), du groupe Toto, par l’Angel City Chorale, une chorale de Los Angeles dirigée par Sue Fink. Une pluie réalisée par simples claquements de doigts vient amorcer les chants des artistes de la formation (lien 8). Renversant !

Sur Internet. Accès libre.

Lien 1 : youtube.com/watch?v=RnhMseK-uxY

Lien 2 : youtube.com/watch?v=1niTEkP-6eo

Lien 3 : youtube.com/watch?v=K6JvcH61YKc

Lien 4 : youtube.com/watch?v=fMQw7WldCfE

Lien 5 : youtube.com/watch?v=FBemZJFEst4

Lien 6 : youtube.com/watch?v=xctzp0dp9uc

Lien 7 : youtube.com/watch?v=4MFbn8EbB4k

Lien 8 : youtube.com/watch?v=-c9-poC5HGw

Publié le

Les plus lus

40 000 euros au profit des maladies cardiovasculaires

L’association Femmes leaders mondiales Monaco a remis, jeudi 8 juillet 2021, deux chèques d’une valeur de 20 000 euros chacun au centre hospitalier princesse Grace (CHPG) et au centre cardio-thoracique de Monaco.

Mai 68, et après ?

Monaco Hebdo