vendredi 22 octobre 2021
AccueilCultureSpectacleLa déchéanced’une femme japonaise

La déchéance
d’une femme japonaise

Publié le

Le nouveau film présenté par l’institut audiovisuel de Monaco s’intitule La vie d’Ô’Haru femme galante. Sorti sur les écrans en 1952, et adapté d’un roman du XVIIème siècle, il a été réalisé par le japonais Kenji Mizoguchi (1898-1958). O’Haru, une prostituée interprétée par la comédienne Kinuyo Tanaka (1909-1977), se rappelle aux bons souvenirs de sa vie de jeune fille, lorsqu’elle était amoureuse. Mais cet amour était impossible. Son prétendant, joué par Toshiro Mifune (1920-1997), est en effet d’un milieu social inférieur au sien. Cette déconvenue va bouleverser le quotidien d’O’Haru, qui va passer son temps dans les bras de beaucoup d’amants.

À Monaco, théâtre des Variétés, 1 boulevard Albert 1er. Mardi 5 mars 2019, à 20h. Tarifs : 6 euros et 3 euros pour les moins de 21 ans. Renseignements : 93 25 67 83 ou toutlartducinema.mc.

Publié le

Monaco Hebdo