vendredi 22 octobre 2021
AccueilCultureRusalka après La Favorite

Rusalka après La Favorite

Publié le

A partir du 24 janvier, produit à la salle Garnier Rusalka, le plus célèbre opéra d’Anton Dvorak. Une œuvre chatoyante, « reflet poétique des aspirations nationalistes » du compositeur tchèque. Lawrence Foster dirigera l’orchestre philharmonique de Monte-Carlo pour cette première à la salle Garnier. Avec cette coproduction avec le Staatstheater, l’opéra de Monte-Carlo reprend sa place à Monaco, après la tournée de La Favorite de Donizetti le 18 décembre au théâtre des Champs-Elysées. Cela faisait 13 ans que l’institution monégasque n’était pas partie en tournée. A Paris, elle a rassemblé une centaine de solistes, choristes et musiciens. Et surtout Juan Diego Florès. « Florès a été remarquable dans cette prise de rôle qui était très attendue par les amateurs. C’est l’un des plus grands ténors au monde de bel canto », analyse le directeur Grinda. L’opéra de Monte-Carlo renoue un peu avec son passé. Au début du XXème siècle, il était souvent invité à Paris, et avait même permis le succès de Caruso à la capitale. « L’opéra de Monte-Carlo était invité par une mécène pour donner La Fanciulla del West de Puccini. Paris a alors découvert la déflagration que pouvait représenter Caruso. Et cela a été un triomphe. » Si Florès, lui, s’était déjà produit à Paris, il a reçu un très bon accueil de la presse au théâtre des Champs-Elysées.
Les 24, 29 et 31 janvier à 20h. Dimanche 26 janvier à 15h. Renseignements et billetterie au 98 06 28 28.

Publié le

Monaco Hebdo