mardi 20 avril 2021
Accueil Culture Laurent Puons : « Les productions télévisées américaines sont toutes à l’arrêt »

Laurent Puons : « Les productions télévisées américaines sont toutes à l’arrêt »

Publié le

Après l’annonce du report de la 60ème édition du festival de télévision de Monte-Carlo en juin 2021, Laurent Puons, directeur de Monaco Mediax, l’organisateur de cet évènement, a répondu à nos questions.

Avec un an de plus dans la préparation, comment imaginez-vous cette édition en 2021 ?

Pour ce 60ème anniversaire, nous avions prévu d’apporter un contenu plus important et très riche, surtout en termes de quantité (soirées, événements publics, projections, développement du “business lounge” avec des tables rondes à destination des professionnels, etc.), puisque, naturellement, la qualité serait restée égale aux précédentes éditions. En outre, le nouveau concept de la compétition avait séduit les professionnels et les studios. La présélection, qui était en cours, nous donnait l’opportunité de diffuser six programmes en avant-première mondiale. Nous avions également déjà annoncé le film d’ouverture, la très attendue série thriller créée, écrite et co-réalisée par Måns Mårlind, Shadowplay. Elle devait être présentée en avant-première mondiale lors de la cérémonie d’ouverture, en présence des membres du cast et des deux acteurs principaux Taylor Kitsch et Michael C. Hall. Pour l’édition 2021, j’ai envie d’être optimiste et d’envisager un retour à la normale de l’économie dans les quatre prochains mois. Si tel est le cas, nous pouvons envisager un 60ème anniversaire aussi grandiose que celui prévu pour cette année. Je sais que mes équipes sont plus que jamais motivées, et travaillent d’ores et déjà pour cette nouvelle édition. Je rappelle que le festival de télévision de Monte-Carlo est un événement international qui accueille un grand nombre de pays, notamment les États-Unis. Si l’économie y repart, la 60ème édition en 2021 devrait être un succès. En revanche, si, malheureusement, cette pandémie perdure, et si le déconfinement au niveau mondial se déroule progressivement sur plusieurs mois, personne ne peut garantir qu’en fin d’année 2020, l’activité des studios aura repris. Je ne peux également pas prédire la date à laquelle festivaliers, acteurs et dirigeants de studios pourront se déplacer librement, et en toute sérénité, pour participer à notre festival. Seul le temps nous le dira.

Comment allez-vous pouvoir combler le coût de cette annulation ?

Je vais être honnête et franc, comme je le suis toujours. Le festival de télévision de Monte-Carlo est une manifestation culturelle qui coûte de l’argent. Ainsi, le report de la 60ème édition ne perturbe pas, à ce jour, la vie de Monaco Mediax, puisque les équipes sont déjà réquisitionnées pour 2021. Nos partenaires et sponsors ont été informés quelques jours avant l’annonce officielle, et ils nous ont encouragés dans notre décision. Ils ont d’ailleurs confirmé qu’ils nous accompagneraient pour l’édition de 2021. En revanche, si cette crise sanitaire perdure et qu’elle a des répercussions sur la tenue de la convention Sportel en octobre 2020, la situation serait plus compliquée. Je suis un homme de challenge, et je reste confiant. Même si cela sera plus difficile, nous saurons nous adapter.

Le report à une date ultérieure n’était-il pas possible ?

Cela n’a pas été un choix facile. J’ai souhaité prendre mon temps afin de voir comment cela évoluait. Avant de prendre la décision finale, j’en ai bien entendu discuté avec notre président d’honneur, le prince Albert II et le conseil d’administration de Monaco Mediax. Nous avons la chance d’avoir madame Sylvie Biancheri, directrice générale du Grimaldi Forum, au sein du conseil d’administration. Nous avons étudié ensemble la possibilité de reporter l’événement à l’automne 2020. Nous l’espérons pour la principauté, l’activité devrait avoir déjà repris sur les chapeaux de roues. Le calendrier du Grimaldi Forum et des hôtels sont déjà complets, puisque d’autres manifestations avant nous ont déjà été reportées. Par ailleurs, nous sommes en contact régulier avec les studios américains qui nous ont confirmés que toutes les productions sont à l’arrêt depuis un mois. Nous ne pouvons pas savoir à quelle date les professionnels du secteur pourront recommencer à produire et à tourner. Une fois qu’ils auront le feu vert des autorités pour redémarrer leurs activités, j’estime que leur priorité ne sera pas de voyager et de participer à un festival en Europe.

Publié le

Les plus lus

Des opportunités de business en Côte d’Ivoire pour les entreprises monégasques

Le Monaco economic board (Meb), en collaboration avec le Club des entrepreneurs monégasques en Afrique (Cema), a organisé un séminaire destiné aux entreprises monégasques qui souhaiteraient se positionner sur le marché de la Côte d'Ivoire.
Monaco Hebdo