samedi 22 janvier 2022
AccueilCultureQuand tourisme se marie avec culture

Quand tourisme se marie avec culture

Publié le

Printemps des arts
© Photo DR

En 2011, le Printemps des arts sera acrobatique avec une thématique originale?: l’homme qui vole. Marc Monnet, directeur du festival, espère bien attirer des touristes sur les quatre week-end de l’événement. Par Noémie Montalbano.

Le printemps. Le retour des beaux jours. Et l’envie de sortir de chez soi, en quête de culture. Pourquoi pas au Printemps des Arts, qui se déroulera du 18 mars au 10 avril 2011 ? Avec une nouveauté : « Pour la première fois le Printemps des Arts se déroule sur 4 week-ends et non pas sur des semaines en continu », révèle Marc Monnet, directeur du festival. L’année prochaine, le festival aura une thématique des plus originales : celle de l’homme volant, comme en témoigne l’affiche de l’événement et qui semble évoquer que la musique fait s’envoler l’esprit.

En pratique, “l’homme volant” donne une programmation flamboyante : le premier week-end sera consacrée aux turqueries, de la musique de Constantinople aux derviches tourneurs. Avec intervention dans la ville, conférence, concerts et portrait de Gabriel Fauré. Dont la seconde partie sera jouée lors du deuxième weekend, du 25 au 27 mars. Suivi d’un autre portrait, celui de Robert Schumann, grâce à l’orchestre philharmonique de Monaco. Sans oublier, comme chaque année, le voyage surprise, à Nice ! Le troisième week-end honorera les grands chefs et les grands orchestres. « Cette année nous accueillons un des plus grands orchestres allemands dirigé par Michael Gielen », se réjouit Marc Monnet. Une soirée talonnée par 2 nuits des violons les 1er et 2 avril. Envie d’aller plus loin ? À la galerie Malborough, une rencontre avec les luthiers, et un atelier de 15h à 18h. Enfin, pour clôturer le printemps des arts, le dernier week-end sera consacré à Robert Schumann, avec 4 concerts en hommage à celui qui se voulait « poète en musique ». Au programme, musique de chambre, piano, orgue et une œuvre méconnue.

Culture et nuit d’hôtel

Comme le fait remarquer Marc Monnet, « les tarifs du festival restent inchangés, dans un monde où tout ne fait qu’augmenter ». Mais cette année, en partenariat avec l’hôtel Novotel, une offre week-end printemps des arts est née. Le forfait comprend l’hébergement, le petit déjeuner et la place de concert, à partir de 150 euros. Ce tourisme dit culturel permet « d’attirer un public nouveau de qualité » selon Michel Bouquier, directeur de la direction du tourisme et des congrès, « la culture est, et a toujours été, en ce qui me concerne , la figure de proue de la promotion touristique à Monaco ». Mais le Printemps des Arts n’est pas le seul à avoir opté pour ce mélange entre culture et tourisme. En effet, l’hôtel le Méridien propose un combiné séjour- Nouveau Musée National de Monaco, avec entrée à la villa Paloma ou à la villa Sauber. La Société des Bains de Mer (SBM) organise également des séjours intégrant le Monte Carlo jazz festival qui a lieu au mois de novembre. Un créneau positif et prometteur pour Monaco qui « tire le tourisme par le haut en attirant non pas des visiteurs en une masse non contrôlée, mais un public régional et surtout international, et de qualité » poursuit Michel Bouquier. Après tout, « la richesse et l’exceptionnelle qualité de nos manifestations culturelles permet à la Principauté de se distinguer des destinations concurrentes »

Tarifs : 20 euros, 7,50 pour les étudiants et moins de 25 ans, 33 euros pour les journées exceptionnelles, gratuit pour les enfants jusqu’à 12 ans et 150 euros le pass intégral. Renseignements : 93 25 58 04.

Publié le

Monaco Hebdo