vendredi 22 octobre 2021
AccueilCultureL’opéra de Cura

L’opéra de Cura

Publié le

« Sois toi-même, tous les autres sont déjà pris », disait Oscar Wilde. José Cura s’est bien trouvé. Avec cette voix puissante et profonde qu’il a découvert par hasard, il est devenu l’un des ténors argentins les plus connus dans le monde. Il exporte l’univers musical de son pays natal à travers les continents. Une voix veloutée de sensualité pour des chansons aux accents latinos. Sans se restreindre à un style en particulier, le chanteur d’opéra récite aussi bien des classiques de Ginestra que la musique moderne de Maria Elena Walsh. L’Opéra de Monte-Carlo s’ouvre à l’Argentine pour une soirée spéciale, mardi 2 décembre. José Cura sera accompagné au piano par Kristin Okerlund et par la récitante bien connue du public du théâtre des Muses, Anthéa Sogno. Après la République Tchèque et la Pologne, le ténor compte bien faire frissonner le public monégasque. //E.P.

Mardi 2 décembre à 20h. Opéra de Monte-Carlo à Monaco. Tarifs : de 30 à 70 euros. Renseignements : +377 98 06 28 00

Publié le

Monaco Hebdo