vendredi 3 décembre 2021
AccueilCultureQui est Julia Kristeva, lauréate du prix de la principauté 2021 ?

Qui est Julia Kristeva, lauréate du prix de la principauté 2021 ?

Publié le

Le prix de la principauté 2021 a été décerné mardi 12 octobre 2021 à l’écrivaine Julia Kristeva, conjointement par les Rencontres philosophiques de Monaco et par la fondation Prince Pierre de Monaco, lors de la cérémonie de proclamation des prix de la fondation Prince Pierre. Julia Kristeva, née en Bulgarie, travaille et vit en France depuis 1966. Elle est écrivaine, psychanalyste, professeure émérite à l’Université Paris VII – Diderot et membre titulaire de la société psychanalytique de Paris. Elle est l’auteure d’une trentaine d’ouvrages, parmi lesquels : La Révolution du langage poétique (1974), Histoires d’amour (1983), Pouvoirs de l’horreur (essai sur l’abjection) (1980), Soleil noir (dépression et mélancolie) (1987), Le Temps sensible (Proust et l’expérience littéraire) (1994), la trilogie Le génie féminin : Hannah Arendt (1999), Mélanie Klein (2 000) et Colette (1999), La Haine et le Pardon (2005), Cet incroyable besoin de croire (2006), Pulsions du temps (2013), Du mariage considéré comme un des beaux-arts (2015) avec Philippe Sollers, ainsi que plusieurs romans dont Les Samouraïs (1983), Meurtre à Byzance (2004), Thérèse mon amour (2008), ou L’Horloge enchantée (2015). Docteur « H-honoris causa » de plusieurs universités aux États-Unis, au Canada et en Europe, elle est aussi commandeur de la Légion d’Honneur (2015), commandeur de l’Ordre du Mérite (2011), première lauréate en décembre 2004 du prix Holberg, créé par le gouvernement de Norvège pour remédier à l’absence des sciences humaines dans le palmarès du Nobel. Elle a aussi obtenu le prix Hannah Arendt en décembre 2006, et le prix Vaclav Havel en 2008. Pour rappel, la fondation Prince Pierre et les membres fondateurs des Rencontres philosophiques décernent chaque année le prix de la principauté à un auteur pour l’ensemble de son œuvre philosophique. Le lauréat est ensuite invité à donner une conférence l’année qui suit la remise du prix.

Publié le

Monaco Hebdo