dimanche 28 novembre 2021
AccueilCultureLa librairie cachée de Monaco, chez Isabelle Pierre

La librairie cachée de Monaco, chez Isabelle Pierre

Publié le

On trouve de tout au 41, rue Grimaldi, dans la boutique d’Isabelle Pierre, l’une des petites institutions de Monaco. Entre les oeuvres d’art, la décoration, les bijoux, les sacs, et les chapeaux, un rayon livres a élu domicile. Ça ne saute pas aux yeux de prime abord, mais la commerçante déclare en effet, depuis trois ans maintenant [Monaco Hebdo bouclait ce numéro ce mardi 20 avril 2021] une activité de libraire à Monaco. C’est suite à la parution de notre dossier dédié à la place du livre à Monaco [publié dans Monaco Hebdo n° 1189, avec une interview de Charlotte Casiraghi « Je trouve vraiment dommage qu’aucune librairie indépendante n’existe à Monaco » — NDLR] qu’Isabelle Pierre a tenu à rappeler cette singularité. Cette commerçante a repris l’enseigne il y a dix ans, c’était alors un commerce d’antiquités brocante, créé par son arrière-grand-père. Les pièces anciennes ayant plus de mal à trouver place dans les intérieurs contemporains selon Isabelle Pierre, l’idée de se diversifier lui est venue naturellement, notamment avec les livres : « Les livres appellent des échanges, dévoilent l’intimité des lectures, des imaginaires. Il y a trois ans, pour me permettre d’accéder à un plus grand nombre d’éditeurs, j’ai donc modifié mon objet social et je suis devenue libraire, avec fierté, confie-t-elle. J’ai découvert ainsi le labyrinthe des commandes de livres — parce qu’être libraire c’est une connaissance fine de l’édition. Commander un livre c’est d’abord mener une enquête : quel éditeur, et donc quel distributeur ? Et ai-je bien un compte ouvert chez celui-ci ? Il y a des centaines d’éditeurs et de façon de distribuer les livres. »

Publié le

Monaco Hebdo