mardi 30 novembre 2021
AccueilCultureCecilia Bartoli nommée à la tête de l’opéra de Monte-Carlo

Cecilia Bartoli nommée à la tête de l’opéra de Monte-Carlo

Publié le

La cantatrice italienne Cecilia Bartoli prendra la direction de l’opéra de Monte-Carlo à partir du 1er janvier 2023. Elle succédera ainsi à Jean-Louis Grinda, qui était à la tête de l’institution monégasque depuis juillet 2007. « En mars 2019, Jean-Louis Grinda a exprimé, tant à moi-même qu’au prince souverain, son désir de quitter, à terme, ses fonctions de directeur de l’opéra de Monte-Carlo. Occupant cette position depuis juillet 2007, il estimait, en conscience, que le temps était venu de penser à « passer la main » à quelqu’un ayant de nouvelles idées pour l’opéra en principauté », a déclaré la princesse Caroline de Hanovre, présidente du conseil d’administration de l’institution, au cours d’une conférence de presse organisée dans la salle Garnier mardi 3 décembre 2019. Première femme à occuper le poste, Cecilia Bartoli s’est dite honorée d’avoir été choisie et impatiente de prendre ses nouvelles fonctions : « Prendre la direction de l’opéra de Monte-Carlo constitue une nouvelle étape dans ma carrière, mais est aussi la réalisation d’un rêve […]. Je déborde d’idées, et c’est avec une immense joie, que je mettrai ma créativité et ma passion pour la musique au service de l’opéra de Monte-Carlo », a déclaré la cantatrice, dont la devise est de « se nourrir de la tradition et apporter de l’innovation ». Au cours de la conférence de presse, Cecilia Bartoli a également tenu à rendre hommage à Jean-Louis Grinda : « Je remercie aussi Jean-Louis Grinda, de son amitié, d’avoir pensé à moi et de sa promesse de rester avec ses conseils à disposition à mes côtés, et à ceux de l’opéra, comme conseiller ». Cecilia Bartoli prendra ses fonctions de directrice de l’opéra de Monte-Carlo le 1er janvier 2023. Elle conservera également la direction des Musiciens du prince, qu’elle a créé en 2016 avec son prédécesseur, et pourra, en parallèle, « poursuivre son exceptionnelle carrière de cantatrice », comme l’a indiqué la princesse Caroline de Hanovre.

Publié le

Monaco Hebdo