samedi 19 septembre 2020
Accueil Auto Swift Sport Bien dans ses baskets

Swift Sport Bien dans ses baskets

Publié le

De plus en plus pointées du doigt, les GTI des temps modernes sont-elles vouées à disparaître à cause d’une fiscalité lourde, indexée sur les valeurs CO2 ? Chez Suzuki, sa compacte boulimique de chronos s’adapte à son époque, en apportant une solution d’hybridation légère, disponible à partir de 22 100 euros. Monaco Hebdo l’a testée pour vous.

Chez tous les constructeurs, la chasse au CO2 est une réalité permanente et tout laisse à penser que les véhicules performants dans un futur proche seront hybrides. C’est une alternative qui permettra d’améliorer la qualité de l’air en ville tout en préservant l’agrément. Avec cette dernière génération de Swift Sport, Suzuki offre une auto au caractère bien trempé grâce à ses 129 chevaux sous le capot. Le constructeur japonais signe là sa troisième génération de Swift Sport, initiée en 2007. Avec cette nouvelle version, elle se veut à la fois sport et chic.

© Photo Suzuki

Nouveau moteur et hybridation légère

Si la cylindrée reste identique à la précédente version, l’agrément moteur est bien supérieur. La plage d’utilisation est plus importante et la consommation de carburant, ainsi que les émissions polluantes plus faibles, dans ce cas 127 grammes au lieu de 135 grammes sur la précédente version. Pour obtenir ces résultats favorables, la Swift Sport de dernière génération se voit bénéficier d’un système hybride SHVS de 48 volts comme la quasi-totalité de la gamme du constructeur. Ce cercle vertueux est associé à trois composants principaux : un alterno-démarreur, une batterie lithium-ion et un convertisseur. Cette voiture est devenue très « technologique » et c’est au volant que l’on prend toute la mesure de l’effet “boost”, propre au système électrique. Les consommations sont situées aux alentours de 5,6 litres/100 km, grâce au poids très correct de 1 020 kg. Sur l’asphalte, son rapport poids/puissance favorise les sensations. Très équilibrée, saine et disciplinée, cette Swift Sport de nouvelle génération est toujours aussi joueuse et prête à enrouler les virages serrés à rythme élevé ! Les accélérations sont franches et le dynamisme bien réel, en dépit d’une perte de puissance de 11 chevaux par rapport à la version 2019. Les accélérations sont proches des GTI des années 1990, un vrai retour aux sources.

© Photo Suzuki

Habitabilité, confort et dotations en hausse

Intégrée sous le label “Suzuki Safety Report”, la Swift Sport renforce la sécurité passive de son modèle iconique. Détecteur d’angle mort, alerte de franchissement de ligne, lecture de panneaux de signalisation et freinage d’urgence sont de série. Pour toujours plus de confort, le régulateur de vitesse adaptatif complète une offre pléthorique. Ainsi les sièges avant sont chauffants, la climatisation automatique de série, le système audio combiné à un écran de 7 pouces associé à la navigation 3D. Une seule finition est disponible et seule la peinture métallisée est proposée en option moyennant 530 euros. Afin d’accroître son pouvoir de séduction auprès d’une clientèle jeune, Suzuki offre de nouveaux coloris, 10 au lieu de sept sur la précédente version. Trois coloris -Speedy Blue, Flame Orange Pearl et Burning Red Pearl- peuvent être associés au toit noir Super Black Pearl. L’espace à bord est satisfaisant. Les dimensions sont compactes, avec 3,89 mètres de longueur et 1,73 mètre de largeur. Les passagers sont bien installés et l’agencement est parfait. On peut regretter la qualité perçue de certains plastiques mais l’assemblage et l’ajustement du mobilier sont parfaits. Le coffre n’est pas le plus généreux de sa catégorie avec 265 litres mais on lui pardonnera sans difficulté. Suzuki est un constructeur qui a considérablement dynamisé son image, avec de produits attrayants comme l’Ignis, le Vitara, le S-cross et le Jimny. Ce sont de véritables ambassadeurs modernes qui n’ont pas de mal à définir les nouveaux contours d’une marque empreinte de dynamisme. Pleine de vitalité, cette Swift avec son nouveau moteur Boosterjet pourrait convaincre les amateurs du genre, dont les modèles concurrents sont de plus en plus rares.

Note Globale : 3,5/5

Les Plus

Plaisir de conduite

Moteur généreux

et économe

Rapport prix/équipements

Les Moins

Coffre 

Qualité des plastiques

Publié le

Les plus lus

Jean-Paul Commin : « Josep met en avant l’importance du dessin de...

0
Josep, le premier long-métrage du dessinateur de presse Aurel, sera projeté en avant-première à Beaulieu-sur-Mer le 18 septembre.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!