dimanche 28 février 2021
Accueil Auto POLESTAR La marque venue du froid

POLESTAR
La marque venue du froid

Publié le

Une nouvelle marque dans le monde automobile, c’est toujours un événement, surtout lorsque celle-ci est une marque premium électrique créée par Volvo.

Elle propose déjà trois modèles, dont la Polestar 1, un coupé de 600 chevaux, au tarif de 155 000 euros.

Diviser pour mieux régner, c’est le proverbe qu’a choisi Volvo pour mieux dominer le monde électrique. Pour cela, la marque suédoise a créé une nouvelle entité dédiée aux véhicules électriques haut de gamme. Baptisée Polestar, cette nouvelle branche est devenue une marque à part entière en 2017. Avant cette date, Polestar existait mais était en vérité considérée comme la branche performance de Volvo. Si on creuse un peu, à l’origine, il y avait deux Polestar. La première, Polestar Performance, spécialisée dans la modification de voitures de série et la seconde baptisée Polestar Racing faisait courir des Volvo. En 2015, Volvo englobe les deux départements de Polestar, celui baptisé Performance devient une marque premium tandis que Polestar Racing devient Cyan Racing. Tout comme Cupra pour Seat ou encore DS pour Citroën, la tendance est au haut de gamme. Pour se démarquer de sa cousine Volvo, Polestar est spécialisée dans les modèles électriques dont le premier a été présenté en 2017. Baptisé Polestar 1, c’est un coupé de luxe de 4,50 mètres équipé d’une motorisation hybride couplée à un quatre cylindres essence de 218 chevaux. La puissance totale culmine à 600 chevaux. Les trois batteries permettent à cette auto de parcourir pas moins de 150 kilomètres alors que la concurrence annonce un maximum de 50 kilomètres. Cette nouvelle auto, produite en Chine par Geely, désormais propriétaire de la marque Volvo, est proposée en pré-réserve depuis la mi-mars 2019.

Mais la marque ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Après avoir déployé ses ailes, elle souhaite désormais voler en toute autonomie. Polestar annonce la Polestar 2, une familiale qui, cette fois, est 100 % électrique et la Polestar 3, un SUV prévu en 2021.

© Photo Polestar

Une Polestar peut en cacher une autre

Un programme bien chargé pour cette nouvelle marque qui se donne les moyens d’attaquer un marché dominé par des grandes marques comme BMW, Audi et Mercedes. La marque suédoise a donc comme objectif de percer la concurrence en proposant des modèles très différents et complémentaires. Ainsi, la Polestar 2 affronte directement des marques qui ont fait leur preuve comme Tesla avec son Model3 et la future i4 de BMW, actuellement sur les chaînes de montage. La société bavaroise annonce sur le papier une puissance de 530 chevaux et une batterie de 80 kWh. Outre-Atlantique, la Model 3 de chez Tesla, qui domine le marché, est en position de force grâce notamment à une expérience appréciée de l’électrique et à un catalogue fourni. En revanche, côté qualité, elle se situe un cran en dessous. À la fois rivale et cousine, la Polestar 2 empiète sur les platebandes du Volvo XC40 Recharge, 100 % électrique. Mais ils partagent plusieurs composants techniques. Enfin, Polestar souhaite mettre sur le marché un troisième modèle, un grand SUV qui viendrait concurrencer l’Audi e-Quattro et le Tesla Model X. Pour l’instant rien ne filtre, ni tarif, ni caractéristiques. Il faudra encore attendre pour en savoir plus.

© Photo Polestar

Création et optimisation

Les compétences de Polestar ne s’arrêtent pas là, car les ingénieurs des deux marques suédoises ont travaillé main dans la main pour mettre au point un logiciel d’optimisation moteur compatible avec tous les modèles de la gamme renouvelée Volvo. Les voitures équipées de l’optimisation moteur Polestar seront ainsi frappées de l’emblème exclusif Polestar Engineered à l’arrière du véhicule. Le moteur apporte un surcroît de puissance jusqu’à 20 chevaux. L’auto gagne en dynamisme et les passages de rapports sont plus brefs. La tenue de route est améliorée grâce une direction plus précise. L’optimisation moteur Polestar est compatible avec les plus hauts niveaux de motorisations, aussi bien avec les moteurs diesel D4 et D5, les moteurs essence T4 et T5 que les motorisations hybrides rechargeables T8 Twin Engine. Les clients Volvo peuvent ainsi accéder à la plus haute configuration moteur proposée par la marque. Pour les clients Volvo, c’est un premier pas dans l’univers haut de gamme de Volvo et, qui sait, les mènera peut-être un jour à sauter le pas et s’offrir une Polestar.

Note globale : 3/5

Les Plus

  • Une ligne moderne
  • Espace généreux à l’arrière
  • Equipements

Les Moins

  • Dynamisme en retrait
  • Tarif élevé
  • Autonomie full électrique (en condition réelle)

Publié le

Les plus lus

ASM-PSG-fevrier-2021

Ligue 1 : Monaco, prince du Parc

Disciplinés et réalistes, les joueurs de l'AS Monaco se sont imposés au Parc des Princes contre le Paris Saint-Germain (0-2).

Le Ford Puma revient dans la course

Tomoko Nagao et Robi Walters à Monaco

Monaco Hebdo