lundi 18 octobre 2021
AccueilAutoPeugeot 308 Plus féline encore

Peugeot 308 Plus féline encore

Publié le

C’est une nouvelle phase, la troisième, pour un look plus rageur, qui met en scène une compacte dont tous les codes sont tournés vers la qualité. Disponible en essence, diesel et hybride rechargeable, la nouvelle 308 sera disponible en concession dès octobre 2021, à partir de 24 800 euros. Monaco Hebdo a pu rouler avec. On vous raconte.

Peugeot vient d’ouvrir les commandes de sa nouvelle 308 phase 3 qui sera disponible en version thermique essence et en hybride rechargeable dans les concessions dès le mois prochain. Cette Peugeot avait été dévoilée au mois de mars et avait fait craindre une hausse de ses tarifs. En y regardant de plus près, la nouvelle 308 n’a pas subi d’inflation. Elle est disponible à partir de 24 800 euros avec le moteur PureTech de 110 chevaux. On notera une toute petite hausse de 150 euros. Il faudra cependant débourser 36 800 euros en diesel BlueHdi 130 chevaux et 36 800 euros en hybride rechargeable. Pour ceux qui souhaitent opter pour une version 100 % électrique, il faudra encore attendre, car les modèles électriques ne verront pas le jour avant 2023. Le catalogue de cette nouvelle 308 a été également revu. Au lieu d’avoir six finitions comme pour l’ancienne version, cette nouvelle auto se voit attribuer cinq finitions : Active Pack, Allure, Allure Pack, GT et GT Pack. On notera que la 308 nouvelle génération comporte une dotation plus importante que sa devancière. Dès le premier niveau de finition, l’auto se pare de nouveaux feux LED à point le long de la calandre. Pour les finitions GT et GT Pack, la 308 se met en lumière avec des projecteurs Matrix LED.

© Photo Peugeot

Un look affirmé

Mais pour l’instant ce qui attire le regard, c’est bien ce look viril avec une calandre béante, des griffes sur les côtés en guise de feux de jour et une allure trapue qui s’apparente plus à une GTI qu’à une berline compacte discrète. Peut-être un peu excessive, trop tape à l’œil pour certains, mais ce qui est sûr, c’est que cette auto ne passe pas inaperçue. Le look a été soigné sur cette voiture. La calandre symbolise une certaine agressivité et les ailes à l’arrière soulignent les feux. Un dessin homogène et dynamique dans l’esprit du renouveau de Peugeot avec, de manière affirmée, un air de famille avec sa grande sœur 3008. Muscles, virilité et détails innovants : la 308 se veut peut-être l’égale d’une certaine Audi A3. Cette impression se confirme un peu plus en observant l’habitacle. On se croirait dans un intérieur haut de gamme à l’image de la marque aux anneaux. Ce qui frappe avant tout, c’est le côté très contemporain de la planche de bord qui a été découpée en respectant des angles aigus. Mais les puristes ne seront pas désorientés, car on retrouve le i-cockpit, le petit volant et l’écran central. Cet intérieur innovant rappelle la rigueur germanique et respire la qualité. Mais tout n’est pas parfait, malheureusement. Il manque un peu d’espace aux places arrière, malgré un empattement plus long de 55 centimètres. Pour ceux qui feront un trajet en tant que passagers arrière, il faudra bien replier les jambes. Il y a tout de même un lot de consolation, autrement dit un coffre de 412 litres.

© Photo Peugeot

Un i-cockpit innovant

Derrière le volant, la position de conduite est confortable. Il suffira juste de régler le volant pour ne pas masquer l’écran central. Dans sa version hybride rechargeable, la souplesse et l’agrément de conduite sont au rendez-vous. Les accélérations sont franches et l’autonomie en tout électrique est très satisfaisante. Avec des batteries bien chargées, il est rare d’entendre le moteur thermique se déclencher. La boîte de vitesse automatique couplée à un amortissement bien travaillé donne une impression de souplesse. À un rythme un peu plus élevé, l’auto rechigne à vouloir affoler le compte-tours même si vous sélectionnez le mode Sport – la 308 ne semble pas obéir à la cravache. Malgré une belle tenue de route et un amortissement classique qui gère parfaitement les 1 700 kg de l’auto, les performances ne sont pas extraordinaires. Le moteur thermique devient un peu trop sonore lorsque l’on sollicite la pédale de droite. Confortable, agréable, rassurante, la nouvelle Peugeot 308 se fait remarquer sur la route par un look ravageur. Cette berline reste polyvalente et reste dans la compétition face à la Renault Megane dans sa version thermique ou encore la Golf 8 dont les tarifs sont plus élevés.

Note globale : 4/5

Les plus

  • Style 
  • Confort 
  • Tenue de route
  • Qualité

Les moins

  • Dynamisme
  • Places arrière

Publié le

Monaco Hebdo