mardi 22 juin 2021
Accueil Auto La Mazda CX-30 e-Skyactiv X fait de la résistance

La Mazda CX-30 e-Skyactiv X fait de la résistance

Publié le

Une petite révolution s’est déroulée sous le capot du SUV CX-30 e-Skyactiv. Le moteur promet des consommations à la baisse, tout comme les émissions polluantes, et le tout, sans faire appel au turbo.

Un tour de passe-passe qui démarre à 31 800 euros. Monaco Hebdo l’a testé pour vous.

Préserver ses motorisations essence, avoir les capacités de les adapter aux nouvelles normes anti-pollution et résister aux sirènes de l’électricité, c’est tout le travail des ingénieurs de Mazda qui ont mis au point une nouvelle technologie essence plus propre et plus performante que l’on retrouve sous le capot de la CX-30 e-Skyactiv X. En effet, pour obéir aux nouvelles normes anti-pollution, Mazda ne mise pas essentiellement sur l’hybridation. Le constructeur nippon veut conserver les moteurs thermiques essence et pour cela, il doit les faire évoluer pour moins consommer et moins rejeter de particules. Alors comment résoudre cette équation compliquée qui consiste à mettre en face la baisse de la consommation tout en accroissant la puissance ?

© Photo Honda

Un moteur sans turbo

Les ingénieurs de Mazda ont bien travaillé pour mettre au point une motorisation révolutionnaire associant la technologie de la micro-hybridation à un moteur thermique. Mais attention la nouveauté ne réside pas dans l’hybridation, même si c’est la nouvelle tendance depuis peu. Il faut aller chercher la nouveauté du côté du moteur thermique. C’est un véritable tour de force que Mazda a réussi à faire sans l’aide du turbo. En effet, le moteur puise sa force dans un mélange appauvri. Autrement dit, il y a moins d’essence dans le cylindre et plus d’air. Facile à dire, mais un écueil se présente aux portes du cylindre, car le travail des bougies devient un casse-tête. La solution réside dans une compression plus forte dans le cylindre grâce aux pistons tout près des bougies qui, grâce à une seconde injection de mélange, vont l’enflammer. Le tour est joué. Il suffisait d’y penser et ainsi les moteurs thermiques essence vont prolonger leur vie sans être obligés de faire une trop grande place à l’hybridation. La Mazda CX-30 e-Skyactiv X bénéficie d’une micro-hybridation qui lui permet de consommer encore moins dans les phases de démarrage. Les deux technologies réunies se complètent et mettent en lumière une nouvelle façon de marier essence et électricité. Précurseur dans ce développement technologique, Mazda a été épié et copié par Renault qui, dans son projet Eagle, étudie tous les avantages de ce type de moteur. Au bout du compte, le moteur Mazda développe 186 chevaux, de quoi ressentir quelques émotions derrière le volant. Mais parfois la réalité ne rejoint pas l’idée de puissance qui se dégage des données techniques.

© Photo Honda

Une puissance discrète

Une fois installé derrière le volant, il faut aller chercher les tours pour amener cette auto vers des sensations de vitesse. À l’inverse d’un moteur turbocompressé qui délivre du couple et de la puissance rapidement, le 2 litres du CX-30 est plus linéaire, mais reste dynamique à haut régime. Si l’aiguille du compte-tours redescend à certains régimes, on a l’impression que la puissance se fait attendre. La boîte automatique n’est pas là pour arranger les choses. En plus d’être bruyante, elle rechigne à la tâche. Heureusement, la micro-hybridation de 24 volts apporte un complément non négligeable à bas régime. Mais ce SUV se rattrape sur la consommation. Avec une moyenne d’environ 6,6 litres aux 100 kilomètres en ville, le bilan est plutôt positif. À l’intérieur, l’ambiance est feutrée. L’auto, dans sa finition Exclusive, profite des dernières technologies comme le compteur numérique 7 pouces, le démarrage par le bouton Start, la gestion automatique des feux de route, le hayon électrique, la sellerie en cuir noir, le volant chauffant… Si la liste des équipements de série est complète, il faudra tout de même débourser 650 euros pour avoir le plaisir d’admirer la peinture métallisée. Face à la concurrence qui privilégie le plaisir de conduire avec des mécaniques suralimentées et des hybridations puissantes, le CX-30 semble un peu à la traîne. Il faudra voir à long terme si ce SUV nippon tiendra la distance. Ce qui est sûr, c’est que Mazda fait de la résistance « thermique ».

Note globale : 3/5

Les plus

  • Consommation maîtrisée
  • Equipement complet
  • Belle finition

Les moins

  • Manque de sensations
  • Prix élevé
  • Boîte auto bruyante

Publié le

Les plus lus

Monaco Cinéma. L’agenda films du 16 au 22 juin 2021

Monaco Hebdo vous présente les films à l’affiche et les séances du Cinéma des beaux arts de Monaco du 16 au 22 juin 2021.
Monaco Hebdo