dimanche 25 octobre 2020
Accueil Auto La Kia Ceed, un look hybride

La Kia Ceed, un look hybride

Publié le

La nouvelle Ceed hybride rechargeable fait partie de la politique de Kia pour une électrification de toute la gamme de véhicules.

La Xceed suit donc le programme à la lettre, et propose une hybridation réussie qui allie performance et tarif raisonnable, à partir de 36 490 euros.

Le Kia Ceed passe donc à l’électrification, sous la forme d’un hybride rechargeable. Le constructeur coréen propose ainsi deux versions : un crossover Xceed et sa déclinaison break, le SW plug-in. Le nouveau venu rejoint ainsi la famille des hybrides rechargeables de la marque. Le e-soul et trois versions du Niro ont déjà reçu un coup de baguette magique. Il ne restait donc plus que le Ceed qui est chose faite ; dans un futur proche, le SUV Sorento se déclinera lui aussi en version hybride rechargeable. Cette berline compacte, conçue en Allemagne dès 2007, sous le nom de Cee’d est d’origine sud-coréenne. Le modèle connaît rapidement un certain succès. En effet, il est destiné au marché européen comme son nom l’indique d’ailleurs : Community of Europe with European Design, autrement dit communauté d’Europe avec un design européen. Pour la troisième génération, apparue en 2018, elle perd son apostrophe pour devenir Ceed. La berline compacte séduit un public assez large et vient concurrencer les modèles européens Peugeot 308, Golf VII et Focus IV. Pour suivre la tendance, elle se transforme en crossover en 2019 sous le nom de XCeed pour venir là encore se frotter à la concurrence européenne mais aussi asiatique.

© Photo Ceed

Une petite autonomie

Kia propose ainsi un SUV compact et un break, baptisé SW hybride PHEV, qui abritent sous leur capot un moteur essence de 1,6 litre et un moteur électrique de 60 chevaux. Les deux puissances cumulées permettent de réunir 141 chevaux. Par ailleurs, l’autonomie en tout électrique est estimée à 48 kilomètres. Les chiffres sont honorables pour cette citadine qui ne promet pas monts et merveilles mais une autonomie raisonnable et une consommation frugale. Les motorisations sont secondées par une boîte automatique double embrayage à 7 rapports. Cependant, il ne faudra pas compter sur une recharge rapide. La XCeed est munie d’un petit chargeur intégré qui ne permet pas la charge rapide. Il faudra donc prévoir plus de deux heures pour une charge complète. Autre petit inconvénient : le volume du coffre qui se trouve amputé de plusieurs litres par rapport à la version thermique.

© Photo Ceed

Un équipement copieux

Le Kia XCeed est disponible à partir du deuxième niveau de finition, Active. Les équipements sont nombreux et le conducteur a droit à un écran tactile 10,25 pouces, un système multimédia qui comporte des services connectés disponibles gratuitement pendant 7 ans. A cela, il faut ajouter la caméra de recul, l’aide au maintien de voie, la climatisation bi-zone. Le XCeed mise donc sur son équipement et surtout sur son style dynamique. Deux atouts majeurs qui ont le mérite de ne pas faire gonfler la facture. Pour ceux qui souhaitent en avoir plus, ils pourront se faire plaisir en adoptant des jantes de 18 pouces, un écran tactile de 12,3 pouces et pourquoi pas un toit ouvrant panoramique. Ces éléments de parure ne feront pas trop gonfler la note finale de 36 490 euros. Comptez 2 000 euros de plus et vous aurez ainsi accès à la version Design. Dynamique, le XCeed l’est un peu moins sur la route. En mode tout électrique, les sensations ne sont pas réellement au rendez-vous. Les 200 kg supplémentaires se font sentir. Il faut alors passer en mode sport et enfoncer la pédale de droite pour ressentir une franche poussée. Le couple est lâché dès les 1 000 tr/min ce qui redonne de l’espoir. La conduite dynamique peut alors reprendre pour une circulation plus fluide en ville. A cette allure, on aurait pu croire que la consommation allait également être au rendez-vous mais l’on constate que la jauge ne subit pas les assauts du moteur thermique. Une caractéristique qui mérite d’être soulignée car, en règle générale, le fonctionnement en solitaire du moteur thermique suffit à ternir les chiffres d’une consommation qui s’annonce cette fois-ci à la baisse. Avec un look avantageux, une hybridation dans les normes, cette Kia Ceed ne va pas établir des records, mais elle semble bien taillée pour une utilisation quotidienne à la fois en ville et à la campagne.

Note globale : 3,5/5

Les Plus

Consommation très raisonnable

Nombreux équipements

Tarif alléchant

Les Moins

Une autonomie électrique un peu courte

Pas de recharge rapide prévue

Manque de vivacité en tout électrique

Publié le

Les plus lus

Franck Julien demande l’extinction de la 2G

Franck Julien, s’est inquiété de voir ressurgir en principauté les angoisses liées à la potentielle nocivité de cette technologie.

La prime de Noël fait débat

Les habitants de Monaco exposés

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!