mercredi 23 septembre 2020
Accueil Auto Honda Jazz. Une nouvelle partition hybride

Honda Jazz. Une nouvelle partition hybride

Publié le

La Jazz Honda hybride fait son retour sur le marché européen après des années d’absence. Cette citadine revient sous une forme plus moderne, plus fluide, avec, a priori, une consommation revue à la baisse. Déclinée en plusieurs finitions, la Jazz 100 % hybride donne le tempo, avec un tarif qui démarre à 21 990 euros. Monaco Hebdo l’a testée pour vous.

Il a fallu attendre cinq ans pour que Honda se décide à commercialiser la Jazz sous sa forme hybride en Europe. L’histoire remonte à 1995 lorsque le constructeur nippon fait le choix de ne pas proposer la nouvelle Jazz au continent européen. A cette époque, il faut dire que les modèles hybrides ne courent pas les rues. A peine si on aperçoit quelques Toyota Yaris. Les moteurs thermiques ont toujours la cote. Mais en cinq ans, les modes évoluent vite. Les constructeurs automobiles ont multiplié les modèles hybrides et hybrides rechargeables. Alors, constatant désormais qu’il y a une clientèle sensible aux modèles hybrides, un engouement de la part des pouvoirs publics également, Honda se décide enfin à proposer sa citadine Jazz en version hybride. Le motoriste japonais prend ainsi le train de l’électrique en marche.

© Photo Honda

Un airbag central innovant

La nouvelle Jazz a adopté un rythme tout en douceur. En effet, le design a été profondément modifié. Les lignes sont beaucoup plus fluides. Un choix esthétique qui va à l’encontre des designs de plus en plus sportifs, voire agressifs, chez certains constructeurs. Les optiques s’intègrent parfaitement à la calandre. Le regard est doux, apportant à cette citadine une vraie personnalité. La proue a été complètement revue. Les feux sont désormais placés à l’horizontale. Honda a abandonné les rampes d’optiques fixées sur les montants. L’arrière de l’auto semble ainsi plus dynamique et suit la tendance avec des optiques très modernes. La ligne générale a des similitudes avec celle d’un SUV. L’intérieur est particulièrement bien soigné. La planche de bord est nouvelle avec un écran tactile qui trône au milieu. L’instrumentation est entièrement numérique sur l’ensemble des versions. La petite citadine dispose également du système Androïd Auto et Apple CarPlay pour ceux qui souhaitent garder le contact dans leur auto grâce à leur smartphone. Le Hotspot Wifi est disponible sur l’ensemble de la gamme. Au chapitre des nouvelles technologies, on remarquera que les radars de détection ont été remplacés par une toute nouvelle caméra haute définition. La Jazz a le privilège d’être dotée d’un tout nouveau airbag central. Ce nouveau système est installé dans le dossier du siège conducteur et se déploie dans l’espace situé entre le conducteur et le passager. Cet airbag contribue à éviter tout contact direct et à réduire l’impact entre le conducteur et le passager en cas de collision latérale. Côté espace, grâce à un positionnement original du bloc électrique dans le compartiment moteur et du réservoir d’essence sous les sièges avant, le coffre de la Jazz garde son volume intact.

© Photo Honda

Trois modes de conduite

Sous le capot, le moteur essence de 1,5 litre de cylindrée et développant 97 chevaux est associé à un bloc électrique composé de deux moteurs de 109 chevaux au total. Un duo amplement suffisant pour propulser la citadine à une vitesse de pointe de 175 km/h. Grâce à ce système, trois modes de conduite sont proposées. Un premier mode en tout électrique, un deuxième en hybride. Dans ce cas précis, le moteur thermique alimente le moteur électrique et enfin un dernier mode où le moteur essence prend le relais à 100 %. Dans cette configuration, le moteur thermique joue deux rôles. Il permet de générer du courant électrique en dessous d’une certaine vitesse et entraîne les roues au-dessus d’une certaine allure. Cependant, Honda annonce une faible consommation malgré un moteur thermique très souvent sollicité. Les chiffres s’étalonnent entre 3,5 litres aux 100 kilomètres à une vitesse faible et 6,3 litres à une vitesse très élevée. Pour maîtriser la consommation en essence, lorsque la Jazz roule lentement ou est à l’arrêt, l’auto optimise le plus possible la batterie. Par ailleurs, elle est dotée du système de récupération de l’énergie en phase de décélération et de freinage. Disponible en plusieurs niveaux de finitions, la Honda Jazz hybride est déjà au catalogue en France et dans la principauté. Les premières livraisons débuteront à l’automne 2020. Une version, un peu moins civilisée, plus haute, avec des sièges qui ne craignent pas l’eau et des protections latérales, baptisée Crosstar est attendue très prochainement.

Note Globale : 3/5

Les Plus

Une ligne fluide 

Des sièges arrière modulables

Un airbag central

Les Moins

Pas d’affichage

numérique

panoramique

Publié le

Les plus lus

Covid-19 : le salon Monte-Carlo gastronomie annulé

0
Le groupe Caroli a indiqué le 14 septembre 2020 qu’il renonçait à organiser la 25ème édition du salon Monte-Carlo Gastronomie.

La grande saison de l’OPMC reprend

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!