vendredi 3 décembre 2021
AccueilAutoLancia Delta intégrale par GCK : Le premier collector électrique ?

Lancia Delta intégrale par GCK : Le premier collector électrique ?

Publié le

L’entreprise GCK Energy, spécialisée, entre autres, dans le “rétrofit” des véhicules, vient de concevoir une adaptation électrique de la mythique Lancia Delta Intégrale, championne des rallyes dans les années 1990. Fabriquée artisanalement à seulement 47 exemplaires, cette Delta 100 % électrique est destinée à quelques passionnés, prêts à investir jusqu’à 250 000 euros. Monaco Hebdo a pu rouler avec. On vous raconte.

C’est une sensation nouvelle, une approche différente, une évolution sans précédent, une conduite à réapprendre, des émotions bien réelles à bord de la Lancia Delta Evo-E. C’est un retour vers le futur dans une voiture mythique, remportant de nombreuses victoires en rallye dans les années 80 et 90. GCK a relevé un défi de taille : transformer une Delta intégrale thermique de 1990 en sportive 100 % électrique. Le projet est ambitieux et surtout très osé… Mais pourquoi avoir choisi une Lancia Delta ? C’est pour nombre d’entre nous un souvenir de jeunesse, des moments de bonheur nés au fil des victoires de cette reine des rallyes, véritable icône qui remporta le championnat du monde des rallyes en 1992.

© Photo Lancia

Hors du commun

GCK Energy, dirigée par Guerlain Chicherit, champion de France de judo, champion du monde de ski freeride et pilote automobile a donc misé sur la réputation de la Delta Intégrale : « Nous avons choisi la Lancia Delta Integrale pour lancer ce projet, car ce véhicule nous a tous fait rêver. C’est la voiture de rallye par excellence, sans doute la plus incroyable de son époque, et qui reste très prisée par les passionnés de rallye, dont je fais toujours partie », souligne Guerlain Chicherit. Il a fait appel à Didier Auriol, champion de rallye à bord de la Lancia Delta HF Intégrale, qui est devenu l’ambassadeur du projet. « Je suis comblé que GCK ait choisi la Delta comme premier modèle », confie Didier Auriol. « Je peux vous garantir que les sensations de conduite sont exceptionnelles », affirme le champion. Car le projet, ce n’est bien sûr pas seulement d’électrifier une icône des rallyes, c’est surtout de lui offrir des prestations incomparables, combinant les accélérations foudroyantes de la propulsion électrique avec une vigueur digne des meilleures sportives thermiques. Pour y parvenir, les ingénieurs de GCK ont quelques secrets de fabrication : la caisse d’origine a été mise à nu, sablée et profondément renforcée pour une meilleure rigidité. De nombreuses pièces ont été changées pour améliorer la fiabilité. Mais le plus inattendu est l’habitacle : le multimédia règne en maître, dans un écrin moderne. L’intérieur fait l’objet d’une remise à neuf avec beaucoup d’alcantara sublimé par deux sièges Recaro à l’avant. Jamais une Lancia Delta n’avait été aussi soignée ! Le changement de statut de cette Lancia Integrale 16v est saisissant ! L’extérieur a été légèrement modifié. La carrosserie intègre de nouveaux éléments en carbone pour un look plus racé, mis en valeur par une peinture gris mat.

© Photo Lancia

Une sportive électrique, avec une boîte mécanique

Comme tous les “rétrofit”, la partie mécanique a été remplacée par un groupe propulseur. Le tour de force de ce e-restomod est la boîte de vitesses manuelle qui a été conservée pour des sensations de conduite incomparables. Une exception parmi les voitures électriques ! Et bien sûr la transmission intégrale est toujours là, participant grandement à l’agrément. Nous avons pu prendre en main un prototype sur les routes du col de Vence : les montées en régime acceptent 8 000 tours/minute et les sensations sont bien là ! De l’électrique sportive et efficace comme ça, on en redemande. Si la Delta de course est la première à subir une transformation, pour GCK ce n’est qu’un début. « Notre maîtrise accrue de l’ensemble des éléments du groupe motopropulseur [moteur, batterie, réducteur, VCU, transmission, pile à combustion — NDLR], nous permet de convertir à l’électrique des voitures, des véhicules lourds et des bateaux », affirme Eric Boudot, directeur général de Green Corp Konnection. Les projets de cette jeune société nous promettent de belles pépites électriques. Chaque modèle est homologué en France, et disponible en édition limitée pour des passionnés fortunés et exigeants. Seulement 36 Delta Evo-e (en gris foncé mat) et 11 Delta Evo-e Rallye (en blanc avec décoration rallye et freinage renforcé) seront fabriquées.

Note globale : 4/5

Les plus

  • Métamorphose réussie
  • Agrément et comportement
  • Collector

Les moins

  • Freinage manquant de mordant
  • Autonomie (en mode « Auriol »)
  • Prix

Publié le

Monaco Hebdo