vendredi 7 août 2020
Accueil Auto DS7 Crossback E-Tense, SUV Chic

DS7 Crossback E-Tense, SUV Chic

Publié le

Premier hybride rechargeable français, Citroën entre dans la compétition par le haut et montre son statut ainsi élevé au rang de véhicule premium. Le DS7 Crossback devient désirable dans cette configuration, disponible dès 55400 euros. Monaco Hebdo l’a testé pour vous.

De la haute couture, c’est bien le leitmotiv de Citroën en évoquant le DS7 Crossback. Donner de l’allure, du style, de l’élégance à la française, ce sont les principales motivations du constructeur français lorsqu’il a créé son imposant SUV, le DS7. C’est en janvier 2018 que le SUV made in Citroën est commercialisé. Il inaugure un nouveau style, caractérisé par une grande calandre DS double wings et des LED rotatifs à l’avant. Ce dernier détail n’échappera pas aux amateurs des anciennes DS car ils rappellent bien évidemment les optiques rotatifs à l’avant qui existaient sur la DS de 1967.

© Photo Citroën

De la puissance sous le capot

Paré de ces attributs, le DS7 Crossback est venu concurrencer les SUV premium des autres marques comme le Q5 d’Audi ou encore le BMW X5 xDrive40e. Il faut dire que le DS7 vise le haut de gamme. Et pour rester dans la course, Citroën dévoile un DS7 « écolo » l’E-Tense hybride rechargeable. Cette nouveauté lui permet donc de concurrencer le Volvo XC60 T8, ou encore le Q5 50 TSFI e. Le constructeur français a pris un léger retard face à la concurrence. Mais il prend la tête face à Renault qui ne dotera le Captur, (même s’il ne s’agit pas de la même catégorie), de la technologie hybride qu’à partir de cet été. Alors pour être crédible et audible, Citroën ne ménage pas sa peine. Il propose 300 chevaux pour accroître son potentiel performant. Le 1,6 l essence développe 200 chevaux, un premier bloc électrique de 110 chevaux est logé avec la boîte automatique à 8 rapports et un second de 112 chevaux est placé sur le train arrière. C’est en réalité l’un des plus puissants SUV français. Par ailleurs, il permet à son conducteur de passer en quatre roues motrices à sa guise. Grâce à une autonomie de 58 kilomètres (selon les normes du constructeur), le Crossback hybride peut rouler en mode tout électrique.

Plusieurs modes de conduite

Selon la sélection du mode conduite choisie — 4×4, Sport, Hybrid, Confort et Electric — le conducteur économisera de la batterie. Les passages de vitesse sont très doux et les démarrages sont vigoureux. Seul bémol, l’autonomie de la batterie qui passe à environ 36 kilomètres sur la route et 23 kilomètres sur l’autoroute. Cependant, cette autonomie semble assez suffisante pour faire les courses par exemple en milieu urbain. Pour continuer à rouler en 100 % électrique, le conducteur a la possibilité de forcer la charge en déclenchant le bloc essence. Dans ce cas, malheureusement, l’autonomie en carburant s’évapore rapidement – en cause principalement la taille du réservoir (43 litres). Par ailleurs, la consommation fait un bond, car il faut mouvoir à la seule force thermique le lourd SUV de 1 972 kg. Dans ce cas précis, le Crossback devient gourmand et engloutit pas moins de 9 litres aux 100 kilomètres. Même si le Crossback est taillé pour les routes et les longs voyages, sa gourmandise ne lui permet pas de se libérer le long de son parcours des nombreuses haltes pour remplir le réservoir.

© Photo Citroën

Du confort et du silence

Si les performances sont au rendez-vous, il ne faut pas négliger un comportement pataud lorsque la chaussée est glissante. Le poids un peu excessif à l’avant du véhicule ne favorise pas la maniabilité lorsqu’il faut aborder un virage. Cette puissance est accompagnée d’un confort très haut de gamme. Très bien insonorisé, le DS7 transporte ses passagers dans un silence de douceur. Dans l’habitacle, les détails sont soignés comme le « E » stylisé et le « B » gravé sur le levier de vitesses qui indiquent que vous êtes à bord d’une hybride. Les matériaux utilisés sont de qualité et l’espace est très appréciable. La planche de bord, très épurée, accueille un large écran surmonté d’une horloge. Les sièges sont très confortables. Le coffre offre un espace de rangement 330 litres. Le système d’hybridation n’a pas empiété sur ses capacités. Cependant, la roue de secours a été sacrifiée pour laisser la place à la batterie et aux câbles qui permettent de la recharger. Il suffit pour cela d’une prise domestique avec un temps de recharge d’environ 7 heures. Toutefois, une alternative existe pour recharger intégralement votre batterie en 2 heures, avec une wallbox de 32 ampères dont le coût d’installation sera à votre charge…

Note globale : 3,5/5

Les Plus

Elégance et raffinement

Performances

Insonorisation et confort

Les Moins

Tarif élevé

Poids conséquent

Autonomie

électrique faible

Publié le

Les plus lus

AS Monaco : Louis Ducruet quitte le club

0
Après Danijel Subasic, Bachir Néhar, c’est désormais Louis Ducruet qui a annoncé son départ de l'AS Monaco.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!