jeudi 9 décembre 2021
AccueilAutoBMW 545e Le classicisme branché

BMW 545e Le classicisme branché

Publié le

Sous ses airs de sage bavaroise, la 545e fait grimper la pression, en alliant moteur thermique et électrique. Des chevaux, une transmission intégrale, un mode sport : le tout pour un tarif qui démarre à 71 850 euros. Monaco Hebdo a pu la tester pour vous.

Le constructeur bavarois attaque fort le marché des grosses berlines qui ont su évoluer avec le temps. Cette nouvelle 545e hybride rechargeable a comme un petit air de déjà-vu. Cette classique qui sillonne les routes depuis les années 70 a su vivre avec son temps et se régénère dans un contexte où les SUV dominent le marché. Plug-in depuis son restylage intervenu à la mi-2020, la 545e met la barre haute. Qui n’a pas vu sur les salons ou sur les routes cette berline trapue baptisée du nom de M5 avec ses 400 chevaux sous le capot ? Pour s’affirmer sur la scène des berlines dites GT comme les Audi A6 et autres Mercedes Classe E, l’une des spécialités d’outre-rhin, BMW a concocté une version hybride de sa série 5.

© Photo BMW

Performances réelles

Mais ce n’est pas tout, car la firme bavaroise y a saupoudré un peu de l’ADN de la M5. Sous le capot, se cache un six cylindres en ligne turbo essence qui côtoie un système hybride qui fournit 109 chevaux, alimenté par une batterie de 12 kWh. Le tout développe 394 chevaux. Mais si la technologie permet de réduire les émissions de CO2 et de devenir une routière plus raisonnable sur le plan environnemental, qu’en est-il réellement des performances ? La nouvelle série 5 accuse 300 kg supplémentaires pour un poids total de plus de 2 tonnes. Au regard de ces chiffres, on pourrait penser que la M5 de la fin des années 90 forte de ses 400 chevaux plie le match du chrono. Le 0 à 100 km/h est fait en 5,2 secondes. Mais la 545e n’a pas abdiqué. Elle relève le défi et remet les compteurs à zéro. Le 0 à 100 km/h est effectué en 4,6 secondes. Le V8 de 5 litres de notre ancienne M5 est relégué au rang de dinosaure face à cette nouvelle vague électrique. La nouvelle 545e est également capable d’être discrète et de couper son moteur thermique en fonction de la configuration géographique. Dans une zone dite ZFE, autrement dit à faible émission, la berline peut basculer en 100 % électrique sans demander l’autorisation du conducteur. Le mot d’ordre est avant tout discrétion et écologie. Pour continuer sur le mode électrique, l’auto peut parcourir environ 45 km en utilisant l’énergie des batteries. Le passage entre le thermique et l’électrique se fait sans à-coups. Les deux énergies se combinent, se remplacent sans que le conducteur ne s’en aperçoive. Une fois sortie de la zone urbaine, l’auto file sur l’asphalte avec une douceur maîtrisée. Le rythme s’accélère sans que les passagers ne soient perturbés par d’éventuelles déformations de la route. On retrouve les sensations d’une routière qui avale les kilomètres sans perturbations.

© Photo BMW

Un mode sport pour jouer

Pour mettre un peu de piquant à ce salon roulant, BMW a doté sa berline d’un mode Sport qui semble bien étrange sur hybride rechargeable. Mais comme il existe, autant l’essayer ! L’aiguille va chercher la zone rouge dans une sonorité rauque. Le couple se déchaîne pour avoisiner les 600 Nm. On retrouve alors le tempérament d’une M5 thermique et les souvenirs reviennent en mémoire à la vitesse du son. Le tout est bien secondé par une boîte de vitesses Steptronic à 8 rapports. Equipée d’une transmission intégrale, la 545e adopte un comportement rassurant et le conducteur peut enchaîner les courbes sans appréhension. Cependant, il faudra s’arrêter à la station-service car, en modulant voies rapides et villes, la bavaroise engloutit malgré tout 9 litres aux 100 kilomètres et le réservoir plus petit avec 46 litres n’arrange pas les choses. Plus petit aussi, le coffre qui a dû faire de la place à la batterie, logée sous la banquette arrière. Dans l’habitacle, l’ambiance n’a pas changé, malgré le restylage. L’intérieur n’est pas engorgé d’écrans qui deviennent depuis quelques années la norme d’un intérieur moderne et high-tech. Le tableau de bord respecte la tradition « maison », légèrement incliné vers le conducteur. La 545e redore le blason des berlines que l’on croyait sur le chemin du cimetière. Derrière ses allures classiques et distinguées, cette série 5 plug-in cache bien son jeu et procure de réelles sensations de conduite.

Note globale : 4/5

Les plus

  • Dynamique
  • Vraie routière 
  • Performante

Les moins

  • Coffre 
  • Réservoir 
  • Surpoids

Publié le

Monaco Hebdo