vendredi 27 novembre 2020
Accueil Auto Mercedes EQV Bienvenue au van électrique !

Mercedes EQV
Bienvenue au van électrique !

Publié le

La gamme 100 % électrique de Mercedes s’enrichit du EQV, un très grand monospace dérivé du Classe V.

Habitacle immense, prestations premium et grande autonomie sont ses principales qualités, pour un tarif qui débute à 72 744 euros.

Descendant d’une longue lignée à la fois d’utilitaires et de vans, le monospace Classe V s’électrifie dans la lignée de la gamme EQ qui signifie Electric Intelligence. Le Classe V, connu aussi sous le nom de Vito pour sa variante utilitaire, se met au vert pour satisfaire la demande grandissante de véhicules entièrement électriques à zéro émission. Si la ligne générale est proche du Classe V, le EQV différencie des variantes thermiques par un bouclier avant propre à la gamme EQ et par une signature lumineuse spécifique, sans oublier les sigles EQ.

© Photo Mercedes-Benz

Deux empattements

Deux (grandes) longueurs sont proposées : 5,14 mètres ou 5,34 mètres (oups…) pour l’extra-longue avec un empattement plus long, celui-ci pouvant alors accueillir jusqu’à huit personnes et de nombreux bagages. Le moteur électrique développe une puissance maximale de 150 kW (204 chevaux), alimenté par une batterie de type lithium-ion logée sous le plancher. Cette implantation intelligente favorise un centre de gravité très bas et donc une meilleure stabilité, sans roulis excessif et sans empiéter sur le volume de chargement. Quatre programmes de conduite sont disponibles, pour vous aider à privilégier confort maximal (et notamment les puissances de chauffage et climatisation) ou autonomie.

Une autonomie intéressante

Mais est-ce que ce Classe V électrique, pardon ce EQV, tient la distance avec une autonomie suffisante et surtout n’est pas trop pénalisé en charge ? Selon les chiffres d’homologation WLTP, le EQV peut parcourir 353 kilomètres. Une distance intéressante compte-tenu du volume et du poids de ce très grand véhicule. Comme beaucoup d’autres électriques, la vitesse maximale est limitée, ici à 160 km/h. Au cas où vous vous aventuriez sur une autoroute allemande… Plus sérieusement, une conduite en conditions normales et à mi-charge laisse présager un bon 300 kilomètres, de quoi rassurer ses utilisateurs. Pour recharger, vous brancherez le câble fourni par Mercedes à l’avant gauche du van. Il permet une recharge en moins de dix heures. Pour ceux qui sont pressés, il faudra compter 45 minutes pour une charge de 80 % grâce au connecteur 110 kW au standard Combo qui sera branché sur une borne rapide.

© Photo Mercedes-Benz

Un habitacle très haut de gamme

L’habitacle a été particulièrement soigné. On retrouve un intérieur typiquement Mercedes avec l’écran tactile de 10 pouces trônant au centre de la planche de bord, le système MBUX, les commandes vocales « Hey Mercedes » et un système de navigation dernier cri. Les finitions sont de qualité. Les sièges en cuir (en option) et l’environnement général de l’habitacle font vraiment oublier les origines utilitaires. C’est un atout majeur pour le EQV, valorisant pour son conducteur et ses passagers qui se sentiront à bord d’une vraie Mercedes. De quoi justifier un peu le tarif élevé de 72 744 euros. C’est dans cet esprit que Mercedes va enrichir la gamme EQ. Il existe déjà sur le marché le EQC, SUV 100 % électrique lancé en 2019 de la même taille que le GLC. Les modèles plus compacts EQA et EQB arriveront dans les prochaines semaines. Le nouveau EQV sera suivi bientôt par sa variante utilitaire, dénommée e-Vito, destinée aux artisans et professionnels. Ensuite arrivera le e-Sprinter, version électrique du plus volumineux Sprinter. L’électrification est donc bien en marche chez le constructeur à l’étoile, autant sur modèles de tourisme que sur les utilitaires. Avec toujours les qualités de technologie et de raffinement qui font la réputation de Mercedes, sans parler du service après-vente premium et des excellentes valeurs de revente.

Note Globale : 4/5

Les Plus

  • Vrai haut de gamme 
  • Deux empattements disponibles
  • Autonomie suffisante
  • Agrément préservé
  • Valeur sûre et facilité de revente

Les Moins

  • Tarif haut de gamme
  • Encombrement

Publié le

Les plus lus

Assassinat d’Hélène Pastor : Wojciech Janowski demande sa remise en liberté

Emprisonné depuis 2014 pour l'assassinat d'Hélène Pastor, Wojciech Janowski a déposé mi-novembre 2020 une demande de remise en liberté.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!