samedi 15 août 2020
Accueil Auto Ford Kuga PHEV Électrification réussie

Ford Kuga PHEV
Électrification réussie

Publié le

Le Ford Kuga est désormais disponible dans sa version hybride rechargeable. Ce SUV compact se veut sobre et confortable. Il vient concurrencer frontalement Volkswagen et Peugeot, en proposant un tarif à partir de 38 600 euros. A l’essai, il s’en sort bien, avec une autonomie record. Monaco Hebdo l’a testé pour vous.

En mettant sur le marché un modèle hybride, Ford n’en est pas à son premier coup d’essai. Le Kuga PHEV hybride rechargeable vient compléter une liste déjà longue de modèles qui se sont mis à l’électrique. A commencer par la Mondéo en 2015 qui a fait sa mue. Commercialisée en Europe, la Mondéo Hybrid a ouvert la voie à la Puma 1,0 Ecoboost PHEV ou encore plus récemment à la Mustang Mach-E. Le Kuga PHEV vient donc étoffer une gamme pour titiller les Tiguan Volkswagen, les Qashqai Nissan ou encore les Peugeot 3008.

© Photo Ford

Des chiffres très flatteurs

Pour être convaincant, le Kuga a opté pour un quatre cylindres 2.5 atmosphérique de 164 chevaux, secondé par un moteur électrique de 61 chevaux. L’ensemble paraît cohérent sur le papier. Avec une puissance totale de 225 chevaux, le SUV américain est bien armé pour la route. Par ailleurs, Ford annonce une consommation de chameau : 1,4 l/100 km en moyenne et 32 g/km de CO2. Des chiffres très flatteurs sur le papier encore une fois ! Mais qu’en est-il de l’autonomie électrique ? Ford annonce 56 kilomètres en tout électrique. Comme pour beaucoup de constructeurs, on est en droit de se demander si cette cinquantaine de kilomètres est bien réelle. Eh bien oui, puisque d’une part, le SUV rivalise sans rougir avec le Peugeot 3008 Hybrid 225 e-EAT8 et d’autre part en mode éco, vous allez être surpris de dépasser allègrement les 56 kilomètres officiels d’autonomie, pour friser la barre des 80 kilomètres. Une performance qui mérite d’être soulignée et qui devient de facto la meilleure autonomie pour une hybride rechargeable. Cependant cette performance cache un léger handicap. Si, en effet, le Kuga s’est paré de certains attributs sportifs comme des roues en 18 pouces (à partir de la finition ST Line) et d’une teinte « rouge lucid », l’apparence est trompeuse. Car, ce SUV compact n’est pas un foudre de guerre. Il est plutôt du style à prendre son temps avec un 0 à 100 kilomètres en 9,2 secondes. On se contentera alors d’une conduite tout en douceur, privilégiant le confort sans tangage, ni roulis. Le conducteur aura tout le temps d’apprécier le silence à la mise en route du moteur thermique.

Consommation maîtrisée

Pour contrer cette paresse, vous pouvez sélectionner le mode sport. Ce dernier n’est pas très convaincant et la batterie se vide rapidement passant le relais aux quatre cylindres qui a alors la lourde tâche de mouvoir sans aide le Kuga. Malgré tout, la consommation est maîtrisée, comptez environ 6l/100km. Pour éviter de consommer du carburant, il faudra alors recharger la batterie, soit sur secteur pendant quelques heures, sur une borne de recharge publique ou dernière option, sur une borne domestique en 3,7 kW. On notera l’absence de charge rapide en courant continu qui équipe par exemple le Range Rover Evoque P300e ou le Mercedes GLA 250 hybride.

© Photo Ford

Un modèle bien équipé

Pour gagner du volume, la batterie est logée sous les pieds des passagers. Cette configuration permet de préserver le volume du coffre et d’avoir une banquette arrière coulissante. A l’intérieur, peu de changement par rapport à la version essence. L’ensemble est bien fini mais sans fioritures. Pour ce modèle hybride, Ford laisse de côté la finition Trend pour démarrer avec la finition Titanium qui affiche un tarif canon face à la concurrence. Proposé à partir de 38 600 euros, il bat le C5 Aircross. Bien équipé, le Titanium propose la climatisation bi-zone, le démarrage mains libres, l’écran central de 8 pouces, le système multimédia ou encore l’aide au stationnement. Au niveau supérieur, la finition ST Line ajoute un kit carrosserie spécifique, des jantes de 18 pouces, pour 40 800 euros. La ST Line X se distingue avec les feux LED avant et arrière, le système audio B&O, la banquette arrière coulissante, le tout pour 43 300 euros. Enfin l’affichage tête haute, la sellerie cuir, le hayon mains libres sont disponibles sur le haut de gamme, baptisé Vignale à 46 000 euros. Grâce à ce Kuga de quatrième génération, Ford compte bien vendre un million d’exemplaires. Selon le constructeur américain, le Kuga PHEV devrait représenter 21 % des ventes du modèle en Europe.

Note globale : 3/5

Les Plus

Confort et silence

Volume préservé du coffre

Autonomie en toute électrique record

Les Moins

Un peu paresseux

Pas de charge

en courant continu

Publié le

Les plus lus

Bachir Néhar : « Je me suis engagé avec Vadim Vasilyev »

0
Figure emblématique et intendant de l’ASM depuis 2004, Bachir Néhar a décidé de quitter son club de cœur après 16 ans de bons et loyaux services.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!