mardi 30 novembre 2021
AccueilAutoLe disque de stationnement devient collant

Le disque de stationnement devient collant

Publié le

Pratique et indispensable dans certaines zones urbaines, le disque de stationnement devient autocollant, pour plus de commodité. Une heure de colle voire deux heures, non, ce n’est pas une punition mais le premier disque de stationnement autocollant qui vous permettra de choisir votre durée de stationnement sans vous faire « coller » par la police municipale dans les zones bleues citadines. Ce disque de stationnement est créé par le groupe ACI et fabriqué à Gisors, en France. Il répond aux normes européennes. D’une taille sensiblement identique au porte-vignette d’assurance, il est résistant et de bonne qualité. Le rivet garantit une utilisation facile et durable pour les conducteurs qui veulent réaliser des économies en trouvant des emplacements libres sur les zones bleues. Ce disque présent sur un nombre grandissant de pare-brise devient aussi un support de communication mobile, permettant une visibilité et une lisibilité extérieure dans toutes les zones « bleues » en Europe. Les premières zones bleues de stationnement à durée limitée, ainsi que le disque de stationnement, voient le jour en France le 1er octobre 1957. Ce disque permet de vérifier facilement le respect du temps imparti au stationnement dans cette zone. Actuellement, nombreuses sont les marques comme les compagnies d’assurance, les entreprises de dépannages et les distributeurs automobiles qui s’y intéressent.

Publié le

Monaco Hebdo