lundi 27 septembre 2021
AccueilAutoMunich fait son salon

Munich fait son salon

Publié le

Depuis le 7 et jusqu’au 12 septembre 2021 se déroule le salon automobile de Munich. Une première pour la ville bavaroise, qui remplace Francfort pour un salon automobile sur un nouveau monde, presque post-Covid. Depuis Munich, Monaco  Hebdo vous propose un tour d’horizon de ce salon.

La pandémie avait mis un coup de frein aux expositions et aux salons en tout genre. Seule l’exposition de Bruxelles, au début de l’année 2020, avait réussi à présenter les nouveautés des constructeurs. Peu à peu, les amateurs de quatre et deux roues retrouvent le chemin des salons. Des événements qui ont, bien sûr, manqué à un public avide de nouveautés. Mais quels seront les modèles qui accrocheront le regard, ceux qui mettront l’accent sur la sobriété ou encore les modèles les plus sportifs ? Le premier salon de Munich a choisi de mettre en avant la mobilité future. Tour d’horizon des modèles français et étrangers sur les terres allemandes. Parmi les constructeurs présents, Dacia a choisi de mettre en avant le Dacia Jogger. Il va remplacer le Lodgy et la Logan MCV. C’est en quelque sorte un SUV d’un certain gabarit, un nouveau véhicule qui permettra de transporter sept personnes avec une rangée supplémentaire de sièges, mais les designers de Dacia parlent d’un « familial outdoor » qui vient compléter une gamme qui s’étoffe de plus en plus, avec sous le capot la possibilité d’opter pour une motorisation hybride E-Tech. Toujours du côté électrique, le grand frère Renault dévoile la Mégane eVision, réalisée à partir du modèle eVision de l’an dernier. Dotée d’un moteur de 218 chevaux, elle permet de parcourir 450 kilomètres.

© Photo olivier MARTIN GAMBIER

Des absents français

En face, chez Peugeot, le stand est vide. Le constructeur au lion, tout comme Citroën, DS et Opel, a décidé de ne pas participer au salon de Munich. Un choix que d’autres constructeurs avaient déjà fait lors de salons précédents. Côté ibérique, Cupra a exposé la nouvelle Urban Rebel. Une présentation de taille, car c’est une première mondiale pour cette jeune marque liée à Seat. Elle sera le révélateur de la future citadine 100 % électrique de la marque espagnole. Ce concept de voiture de course associe électrification, développement durable et performance avec un style qui reprend les codes du monde virtuel. La version de série combinera un design très sportif et des performances dynamiques. Elle reposera sur la plateforme MEB courte du groupe Volkswagen. Cupra a aussi mis aussi en avant la compacte Born qui est techniquement proche de la Volkswagen ID.3. Justement, chez Volkswagen, les nouveautés font la part belle à l’électrification, avec la première présentation de la ID.5, encore camouflée. La ID.1 est visible sous la forme d’un concept car. La commercialisation de cette citadine n’est pas attendue avant 2025.

Une future A8

Chez Audi, le stand est sobre, et un seul modèle est présent : le Grand Sphère, un concept car qui donne une idée de la future A8. Elle ressemble à une grosse berline, longue de 5,35 mètres et large de 2 mètres. Un modèle très imposant donc, qui pourrait ressembler à une limousine mais qui reste en mode berline, basé sur l’Audi A6 e-tron. Elle est mue par deux moteurs électriques de 760 chevaux. BMW, qui joue à domicile, présente plusieurs modèles non thermiques comme le i4 et le iX3. La i4 promet une autonomie très importante pouvant aller jusqu’à 590 kilomètres. La iX3, un peu plus gourmande en énergie, propose 460 kilomètres d’autonomie. Quant aux X3 et X4, ils ont montré les dents dans leurs habits sportifs symbolisés par la lettre M.

© Photo Porsche

Luxe et vitesse

Le constructeur le plus prolifique en nouveautés, c’est incontestablement Mercedes, avec la gamme électrique pour les versions EQE, EQG et EQT Concept. Sans toutefois oublier le côté sportif de la marque à l’étoile : AMG One trône sur le podium pour montrer l’antre de la bête, c’est-à-dire un V6 thermique complété par des moteurs électriques qui totalisent une puissance vertigineuse de 1 000 chevaux. Côté luxe, Mercedes dévoilera l’EQS SUV dans sa variante Maybach. Un condensé de luxe, qui viendra célébrer les 100 ans de la marque. Chez Porsche, le Macan concept sera présent pour une commercialisation prévue en 2023. Une reprise timide, mais avec des nouveaux modèles intéressants qui préfigurent les autos de demain. Des autos propres, de plus en plus silencieuses, intuitives et, il faut l’espérer, toujours agréables à conduire.

Informations pratiques : l’achat d’un ticket sur Internet permet d’économiser deux euros sur le prix de l’entrée vendue sur place. En revanche, le week-end (10, 11 et 12 septembre 2021), le prix augmente de cinq euros. Il est aussi possible d’opter pour des packs week-end complet ou familles nombreuses.

Tarifs :

Adultes : 20 euros (en ligne), 22 euros (sur place) pour les 7, 8 et 9 septembre. 25 euros (en ligne), 27 euros (sur place) pour les 10, 11 et 12 septembre.

Enfants (6-14 ans) : 10 euros (en ligne), 12 euros (sur place).

Famille nombreuse (2 adultes et 3 enfants) : 49 euros (en ligne), 51 euros (sur place).

Pack week-end (10,11,12 sept.) : 45 euros (en ligne), 47 euros (sur place).

Publié le

Monaco Hebdo