lundi 18 octobre 2021
AccueilActualitésSportSportel : le prix du jury pour Faut qu’on parle de Lyes Houhou...

Sportel : le prix du jury pour Faut qu’on parle de Lyes Houhou et Arnaud Bonnin

Publié le

Le Sportel a fait son grand retour en principauté après une année blanche en raison de l’épidémie de Covid-19. Du 4 au 6 octobre 2021, une pléiade de sportifs en activité ou retraités ont participé à cette grand-messe du sport business au cours de laquelle un jury, présidé par l’ancienne championne du monde d’athlétisme Muriel Hurtis, a également récompensé les plus belles œuvres dans le monde du sport. Le prix du jury est revenu cette année aux journalistes de Canal+, Lyes Houhou et Arnaud Bonnin, pour leur documentaire Faut qu’on parle, consacré à l’homosexualité dans le sport français. Six athlètes de haut niveau, parmi lesquels Jérémy Stravius (natation), Céline Dumerc (basket) ou Amandine Buchard (judo), y font leur “coming out” et évoquent leur histoire, leurs doutes et la souffrance de devoir se cacher. Cette prise de parole face caméra, unique en France, vise à briser un tabou encore bien ancré dans le monde du sport. Parmi les autres récompenses, le prix de la découverte a été attribué à Toujours se relever (2021) de Guillaume Papin et Julien Ababsa, et le prix de l’innovation est revenu à LaLiga : use of cinematic cameras in live broadcast (2021) d’Oscar Lago (Espagne). En début d’année 2021, le championnat espagnol de football via Mediapro — ancien diffuseur de la Ligue 1 (L1) — avait en effet testé une caméra en bord terrain offrant une qualité d’image proche d’un film ou d’un jeu vidéo avec des flous. Le tout diffusé en direct grâce au wifi. Le prix du documentaire a été décerné à Luchadoras (2021) de Paola Calvo (Allemagne), qui dresse le portrait de courageuses lutteuses de Ciudad Juarez, une ville mexicaine tristement célèbre pour son taux élevé de féminicides. Enfin, le prix du livre a été remis à TrashTalk (France) pour son Plus grand livre de basketball de tous les temps (selon TrashTalk) (2020), qui retrace l’histoire de la balle orange, de sa naissance en 1891 à nos jours.

Publié le

Monaco Hebdo