jeudi 28 janvier 2021
Accueil Actualités Sport Ligue 1 Monaco réalise l’exploit face à Paris

Ligue 1 Monaco réalise l’exploit face à Paris

Publié le

Menés 2 à 0 à la mi-temps par le Paris Saint-Germain (PSG), les hommes de Niko Kovac ont renversé la vapeur en deuxième période, pour finalement s’imposer 3-2.

Une performance XXL qui permet aux Monégasques de se mêler à la lutte pour le podium.

Elle est de ces victoires qui marquent les esprits et soudent un groupe. Vendredi 20 novembre 2020, les joueurs de l’AS Monaco ont fait preuve d’un cœur et d’un mental énormes pour s’imposer contre l’ogre parisien au stade Louis II. Menés 2 à 0 à la pause après un doublé de Kylian Mbappé, les Monégasques sont en effet parvenus à renverser le PSG au terme d’un match fou (3-2).

Mbappé dans son jardin

Pour ce choc de la 11ème journée de Ligue 1 (L1), Niko Kovac a reconduit le 4-4-2, victorieux face à Nice et Bordeaux quelques semaines auparavant. Et ce, malgré des absents de marque au coup d’envoi puisque le technicien croate était privé de Lecomte et Golovin (blessés), du néo-international français Ruben Aguilar (suspendu) et surtout de son meilleur buteur Wissam Ben Yedder, touché par le Covid-19. Ils étaient remplacés dans le onze de départ par Mannone, Geubbels et Matsima, qui a pallié le forfait de dernière minute de Sidibé (gêne au mollet droit). Côté parisien, les anciens de la maison rouge et blanche, Kylian Mbappé, Abdou Diallo et Layvin Kurzawa étaient titulaires, en revanche Neymar, de retour de blessure, débutait la rencontre sur le banc en prévision du match capital contre Leipzig en Ligue des Champions. Après un début de match équilibré, les Parisiens prenaient l’avantage à la 25ème minute de jeu. Bien lancé dans la profondeur par Di Maria, Mbappé prenait de vitesse Disasi avant d’envoyer une lourde frappe sous la barre de Mannone (0-1). Une dizaine de minutes plus tard (37ème), l’ancien Monégasque doublait la mise sur penalty suite à un tacle non maîtrisé de Fofana sur Rafinha (0-2). Le tournant du match interviendra à la 39ème minute. Sur un long dégagement de Kimpembe, Moise Kean profitait d’une tête en retrait pas suffisamment appuyée de Badiashile pour inscrire le troisième but parisien. Mais à la surprise générale, le VAR signalait un hors-jeu très limite et sauvait une première fois les joueurs de Kovac. Quelques instants plus tard, Kean trouvait la barre de Mannone (43ème) avant que Mbappé ne crucifie le portier italien d’un ballon piqué à la 44ème minute. Mais là encore, l’assistance vidéo venait à la rescousse de l’ASM et refusait logiquement le troisième but de l’international français, en position de hors-jeu au départ de l’action. Malgré quatre buts inscrits, le PSG regagnait finalement les vestiaires avec un avantage de deux buts au tableau d’affichage. Un moindre mal pour des Monégasques alors asphyxiés.

Coaching gagnant

À la pause, Niko Kovac procédait à deux changements. Fabregas remplaçait Geubbels, peu en vue, et Caio Henrique prenait la place de Ballo-Touré. Des changements tactiques qui allaient rapidement porter leurs fruits puisque dès la 51ème minute, Volland profitait d’un cafouillage pour réduire la marque (1-2) et redonner confiance aux siens. Le match était alors relancé et les Monégasques, métamorphosés, accentuaient la pression sur le but parisien. Et à la 61ème, Fabregas parfaitement trouvé dans le dos de Kurzawa par Tchouaméni servait sur un plateau Volland, qui inscrivait un doublé (2-2). Le quatrième but de la saison pour l’international allemand qui semble avoir trouvé ses marques. Malgré l’entrée de Neymar, les Parisiens ne se montraient pas dangereux et continuaient, au contraire, à subir la loi monégasque. L’impensable finira alors par arriver à la 85ème minute. Profitant d’un mauvais contrôle de Diallo, Volland décidément intenable provoquait la faute du défenseur parisien dans la surface. Penalty et carton rouge pour l’ancien Monégasque. La triple peine même puisque Cesc Fabregas transformera la sentence sans trembler (3-2). À l’issue de la rencontre, l’entraîneur monégasque n’a pas caché sa satisfaction d’avoir fait chuter les champions de France en titre. « Je suis content de la réaction. En première mi-temps, on avait peur. Mais ce n’est pas nécessaire. Si on joue vite, si on joue à une touche, on peut y croire, ce sont des êtres humains », a déclaré Niko Kovac en conférence de presse d’après-match. Avant de révéler le contenu de son discours à la mi-temps alors que l’ASM était menée de deux buts : « J’ai dit aux joueurs qu’on était mauvais, que ce n’était pas l’AS Monaco que je voulais voir. Je veux voir le Monaco des matches face à Bordeaux [4-0, le 1er novembre – N.D.L.R.], Nice [1-2, le 8 novembre – N.D.L.R.]. Je leur ai dit que tout était possible, que l’on pouvait battre le PSG si on formait une vraie équipe ». Cette victoire de prestige permet au club de la principauté d’occuper la cinquième place du championnat, à deux petits points du dauphin lillois que Monaco affrontera le 6 décembre prochain (13 heures au stade Pierre Mauroy, en direct sur TéléFoot). De quoi rêver plus grand ? « On doit rester les pieds sur terre. Rien n’est fait. Si la Ligue 1 s’arrêtait maintenant, ce serait bien [Monaco occupait provisoirement la deuxième place du classement vendredi soir – N.D.L.R.]. Mais ce n’est pas le cas. C’est une grande victoire mais c’est un marathon, a tempéré Kovac. Il faut continuer à apprendre. On sait où on est. Mais je ferai tout pour qu’on ne s’enflamme pas ». L’ASM aura l’occasion de confirmer sa bonne forme (3 succès d’affilée) face à Nîmes dimanche au stade Louis II (15 heures, en direct sur TéléFoot), avant de se déplacer deux fois, à Lille donc, et à Marseille (samedi 12 décembre à 17 heures, en direct sur TéléFoot).

Publié le

Les plus lus

journée éducation AS monacœur

Journée internationale de l’éducation : l’AS Monaco se mobilise

Dimanche 24 janvier 2021, l’AS Monaco, via son programme AS Monacoeur, a décidé de rappeler le rôle de l’école dans notre société, aujourd’hui fortement impactée par la crise sanitaire.

La Toscane en fête

Niki Lauda, naissance d’une légende

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!