jeudi 16 septembre 2021
AccueilActualitésSportMax Verstappen remporte facilement le 78ème Grand Prix de Monaco

Max Verstappen remporte facilement le 78ème Grand Prix de Monaco

Publié le

Même s’il a regretté, avec classe, la panne technique qui a privé Charles Leclerc de sa pole position, et de la course en elle-même, le Néerlandais Max Verstappen a remporté sans stress cette 78ème édition du Grand Prix de Monaco.

Il reprend, par là même, la tête du championnat du monde, grâce à la sous-performance de Lewis Hamilton, qui a fini seulement septième.

«J’étais triste pour lui parce que c’est son Grand Prix à domicile, et il partait en pole position », confiait Max Verstappen (Red Bull Racing-Honda) à la presse, au sujet de Charles Leclerc (Scuderia Ferrari), après avoir remporté la 78ème édition du Grand Prix de Monaco ce dimanche 23 mai 2021. Ce devait être Charles Leclerc, mais le Néerlandais, deuxième sur la grille de départ, lui a repris la pole position. L’étoile du pays, décidément malheureuse chez lui, a été contrainte d’abandonner la course, après avoir subi une panne dans la partie arrière-gauche de sa monoplace (voir notre article). Une fois en tête, le numéro 33 de l’écurie Red Bull n’a pas été inquiété une seule fois au terme des 78 tours de la course, qui n’aura connu aucun dépassement. Sans suspense, et sans grande surprise, Max Verstappen a ainsi remporté le Grand Prix de Monaco pour la première fois de sa carrière. Il s’agit également de sa douzième victoire depuis son entrée en Formule 1 (F1). Grâce à elle, et à la sous-performance étonnante de Lewis Hamilton (Mercedes), qui n’a pas su dépasser la septième place dans laquelle il s’était coincé aux épreuves de qualifications, Max Verstappen prend la première place du championnat du monde, avec 105 points, deux victoires et cinq podiums.

© ACM / 2021 Olivier Caenen, tous droits reserves

C’est donc l’Espagnol Carlos Sainz Jr, coéquipier de Leclerc chez Ferrari, qui a pris la seconde place, sans jamais la lâcher

Podium (quand même) pour Ferrari

Derrière Verstappen, Valtteri Bottas (Mercedes) a également été frappé par la malchance après avoir été contraint d’abandonner dans la voie des stands, après que les mécaniciens se soient emmêlés les pinceaux lors d’un changement de roue, pendant son ravitaillement. C’est donc l’Espagnol Carlos Sainz Jr, coéquipier de Leclerc chez Ferrari, qui a pris la seconde place, sans jamais la lâcher. Avec cette performance, il signe ainsi son premier podium avec la Scuderia Ferrari et sauve l’honneur de l’écurie, après le forfait de Charles Leclerc. En troisième position, on retrouve le jeune prodige britannique Lando Norris (McLaren-Mercedes), qui n’en finit pas de faire des émules. Sergio Perez et Sebastian Vettel le suivent sur Aston Martin-Mercedes. L’autre belle performance revient au Français Pierre Gasly, qui termine à la sixième place, devant Lewis Hamilton, qui n’était décidément pas dans son assiette à Monaco. Le « king Lewis », vainqueur du dernier Grand Prix deux semaines plus tôt, à Barcelone, a raté ses essais et sa course. Le samedi déjà, pendant les qualifications, il avait jugé sa voiture « très mauvaise », lui qui ne remet quasiment jamais son équipe en cause. Peut-être signera-t-il sa revanche dimanche 6 juin 2021 au Grand Prix de Bakou, en Azerbaïdjan. Tout comme Charles Leclerc, on l’espère.

 Le classement
1.Max Verstappen (Red Bull) 1:38:56.820 (25 points)
2.Carlos Sainz Jr. (Ferrari) +8.968s (18 points)
3.Lando Norris (McLaren) +19.427s (15 points)
4.Sergio Perez (Red Bull) +20.490s (12 points)
5.Sebastian Vettel (Aston Martin) +52.591s (10 points)
6.Pierre Gasly (Alpha Tauri) +53.896s (8 points)
7.Lewis Hamilton (Mercedes) +68.231s (7 points)
8.Lance Stroll (Aston Martin) +1 tour (4 points)
9.Esteban Ocon (Alpine) +1 tour (2 points)
10. Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo) +1 tour (1 point)
11.Kimi Raikkonen (Alfa Romeo) +1 tour
12.Daniel Ricciardo (McLaren) +1 tour
13. Fernando Alonso (Alpine) +1 tour
14. George Russel (Williams) +1 tour
15. Nicholas Latifi (Williams) +1 tour
16. Yuki Tsunoda (Alpha Tauri) +1 tour
17. Nikita Mazepin (Haas) +3 tours
18. Mick Schumacher (Haas) +3 tours
19. Valtteri Bottas (Mercedes) Pas terminé
20. Charles Leclerc (Ferrari) Pas terminé

Publié le

Monaco Hebdo