vendredi 22 octobre 2021
AccueilActualitésSportLigue 1 : Inarrêtable, Monaco peut croire au podium

Ligue 1 : Inarrêtable, Monaco peut croire au podium

Publié le

Invaincue depuis six matches en Ligue 1, l’AS Monaco a signé un quatrième succès consécutif contre l’Olympique de Marseille, samedi 23 janvier 2021.

Une performance qui maintient les hommes de Niko Kovac au contact du podium.

Décidément tout sourit à l’AS Monaco en ce début d’année 2021. Victorieux de ses quatre derniers matches en Ligue 1 (L1) avec la bagatelle de quatorze buts inscrits, les Monégasques s’en sont une nouvelle fois sortis brillamment face à l’OM (3-1) dans un match qui avait pourtant tout du piège.

Cueilli à froid

Aubaine ou traquenard, affronter un adversaire en crise n’est, en effet, jamais une partie de plaisir. Et à voir le début de match tonitruant des Marseillais, on pouvait craindre le scénario du pire pour l’ASM. Car, comme au match aller au Vélodrome en décembre 2020 (défaite 2-1), les Monégasques ont très vite été menés au score. Sur une magnifique ouverture de Caletar-Car, Radonjic délaissé par Sidibé prenait de vitesse Maripan et trompait facilement Lecomte de près (0-1). Ce but inscrit dès la 12ème minute de jeu venait récompenser un bon début de match des Marseillais, qui parvenaient à étouffer les hommes de Niko Kovac, incapables de développer leur jeu. Menée au score, l’ASM allait alors petit à petit sortir la tête de l’eau et reprendre le contrôle du jeu, obligeant son adversaire à reculer sur le terrain. Dès lors, la fébrilité gagnait la troupe de Villas-Boas et les locaux en profitaient pour se montrer de plus en plus dangereux. D’abord par Diop à la 28ème minute, auteur d’une belle frappe aux 20 mètres bien détournée par Mandanda, puis par Volland (40ème) d’un tir trop écrasé pour inquiéter le gardien marseillais. Sur un fil, les Olympiens parvenaient tout de même à conserver leur avantage au score jusqu’à la mi-temps (0-1).

AS monaco Olympique de Marseille
©AS Monaco FC

Coups de pied arrêtés décisifs

Mais le couperet finira par tomber dès l’entame de la seconde période. À la 48ème minute, Golovin, à peine entré en jeu, trouvait la tête de Maripan sur corner (1-1). Le défenseur chilien, qui a relégué Disasi sur le banc depuis plusieurs matches, inscrivait alors son troisième but en quatre matches. Cette égalisation allait faire beaucoup de bien aux Monégasques, qui intensifiaient leur pression sur les buts marseillais. Ben Yedder aura l’occasion de donner l’avantage à l’ASM (50ème) mais c’est finalement à la suite d’un nouveau corner — injustement accordé — de Golovin que Tchouaméni, esseulé, devançait la sortie de Mandanda pour inscrire le deuxième but monégasque (2-1, 75ème). Un avantage au score mérité pour l’ASM qui dominait clairement les débats. Villas-Boas avait beau procéder à des changements avec notamment l’entrée de sa nouvelle recrue Milik, les Marseillais, trop fébriles, ne parvenaient pas à se créer la moindre occasion. Pire, Monaco inscrira même un troisième but en toute fin de match sur un magnifique coup franc signé Jovetic. Le point final d’une deuxième mi-temps maîtrisée de bout en bout par les hommes de Niko Kovac.

Le podium en ligne de mire

Grâce à cette victoire, les Monégasques poursuivent leur série d’invincibilité en L1 (six matches sans défaite), et réalisent un début d’année 2021 parfait, avec quatre succès en autant de rencontres. Un bilan qui permet à l’AS Monaco de conforter sa place dans le quatuor de tête (4ème à quatre points seulement du podium), et de creuser l’écart sur ses poursuivants, Rennes et Marseille, respectivement à 3 et 7 points à l’issue de la 21ème journée de L1. De quoi rêver plus grand ? En conférence de presse d’après-match, Niko Kovac a tenu à tempérer les ardeurs. « Je me rappelle des matches aller à Marseille (2-1), à Lille (2-1) et à Rennes (2-1). Les matches à l’extérieur sont toujours différents. Nous voulons rivaliser avec les grandes équipes de ce championnat, et Marseille en fait partie. Mais nous devons rester humbles, nous devons garder les pieds sur terre ». Et le coach croate d’ajouter : « Nous devons garder l’écart, qui est maintenant de 7 points, entre nous et Marseille au classement. Notre premier objectif est de conserver l’écart avec nos poursuivants. Nous verrons ce qui sera possible à la fin de la saison. Mais on ne regarde pas trop le haut de tableau ». La prudence semble donc, pour le moment, de rigueur dans les rangs monégasques. Mais, en battant des concurrents directs pour l’Europe, ce qui lui faisait défaut lors de la phase aller, le club de la principauté qui recevra toutes les équipes les plus compétitives, à l’exception du Paris Saint-Germain (PSG), peut légitimement avoir de l’ambition dans ce championnat. Et pourquoi pas, rêver de podium et de Ligue des Champions.

Le chiffre : 19

L’AS Monaco excelle sur coups de pied arrêtés. Le club de la principauté a en effet inscrit 19 de ses 42 buts (soit 45,2 %) cette saison sur phases arrêtées (10 sur corner, 6 sur penalty, 2 sur coup franc indirect et 1 sur coup franc direct).

Publié le

Monaco Hebdo