dimanche 28 novembre 2021
AccueilActualitésSportEuroCoupe : la Roca Team dans la légende

EuroCoupe : la Roca Team dans la légende

Publié le

L’ASM Basket a remporté son premier titre européen, vendredi 30 avril 2021, en battant les Russes de Unics Kazan en finale de l’EuroCoupe.

Un succès historique, qui fait entrer la Roca Team au panthéon du basket français.

Ils l’ont fait ! Les hommes de Zvezdan Mitrovic ont écrit, vendredi, la plus belle page de l’histoire du club de la principauté, en remportant la finale de l’EuroCoupe aux dépens des Russes de Kazan au terme d’un match haletant (83-86). Un exploit retentissant qui aura mis en lumière le courage, la détermination mais aussi – et surtout – le talent des partenaires de Dee Bost.

Le cœur monégasque

Au moment d’entamer cette finale européenne à Gaston Médecin, mardi 27 avril 2021, la Roca Team était pourtant loin d’être favorite face à l’armada américaine de Kazan, qui avait notamment éliminé la Virtus Bologne de Milos Teodosic et le Lokomotiv Kouban Krasnodar aux tours précédents. Mais, fidèles à leurs principes, les Monégasques ne se sont pas laissé impressionner, et ils ont mis tout leur cœur dans la bataille pour arracher la première manche de la finale (89-87) sous les yeux du prince Albert II, venu soutenir les siens dans la conquête de son premier titre européen. Ce succès acquis de haute lutte dans les ultimes secondes de la rencontre promettait un deuxième round périlleux en Russie quelques jours plus tard. « On mène 1-0. On est heureux. Mais rien n’est fait. À Kazan, ce sera un très bon match à jouer. Il y aura de la tension et une salle avec du public », avait d’ailleurs averti Zvezdan Mitrovic après la victoire mardi soir. Et le coach monégasque ne s’était pas trompé. Dans une salle chauffée à blanc par plus de 5 000 supporteurs acquis à la cause des locaux – vive l’équité sportive – l’ASM se savait attendue. Mais comme à l’aller en principauté, les « chiens » comme se surnomment Mathias Lessort (8 points, 4 rebonds vendredi soir) et Wilfried Yeguete (7 points), ont livré un combat héroïque pour venir à bout des partenaires de l’ancien Limougeaud Jamar Smith, bien muselé lors de cette double confrontation (6 points de moyenne en finale contre 16,1 sur la saison). Sans paniquer, les Roca Boys ont fait jeu égal avec Kazan tout au long du match grâce notamment à l’adresse offensive de Rob Gray (25 points à 4 sur 7 à 3 points, 20 d’évaluation), élu meilleur joueur de la finale. Avant de prendre l’ascendant dans les ultimes secondes grâce à l’inattendu JJ O’Brien (16 points, 4 rebonds, 15 d’évaluation), auteur d’un panier décisif à 10 secondes du buzzer (83-84). Marcos Knight (14 points, 12 rebonds, 23 d’évaluation) s’occupera, lui, de sceller définitivement le sort du match sur la ligne (83-86).

Avec ce succès en EuroCoupe, l’ASM Basket succède au palmarès à Limoges, seul club français à avoir soulevé la C2 européenne en 1988, et marque ainsi de son empreinte l’histoire du basket tricolore

Gravé dans le Rocher

Avec ce succès en EuroCoupe, l’ASM Basket succède au palmarès à Limoges, seul club français à avoir soulevé la C2 européenne en 1988, et marque ainsi de son empreinte l’histoire du basket tricolore. Le club de la principauté fait également une entrée fracassante dans le gotha européen pour le plus grand bonheur du coach Zvezdan Mitrovic. « Les joueurs ont réalisé quelque chose d’incroyable. Je suis arrivé au club [en 2015 – NDLR] quand il était en Pro B [deuxième division – NDLR]. Je n’arrive pas à réaliser », peinait à commenter un Mitrovic visiblement ému à l’issue de la rencontre. L’émotion et la satisfaction du devoir accompli se lisaient aussi sur les visages des Roca Boys, comme Dee Bost, conscients d’être à tout jamais entrer dans la postérité. « C’est dur à expliquer, dur de mettre des mots. J’ai l’impression d’avoir enfin accompli quelque chose. J’avais gagné la Leaders Cup (en 2017), le Championnat de Pologne (en 2016), aidé la Bulgarie à se qualifier pour l’Euro… Mais là, c’est l’un des trophées les plus prestigieux en Europe. Au-dessus, il n’y a que l’Euroligue, pour laquelle on s’est qualifié. Monaco s’en souviendra pour toujours. Et moi, ça me marquera à jamais », a ainsi confié le capitaine monégasque à nos confrères de L’Équipe. La vitrine à trophées du club pourrait même encore se garnir d’ici la fin de saison. Leader incontesté en Jeep Élite (16 victoires, 2 défaites), la Roca Team est en effet en lice pour décrocher le premier titre de champion de France de son histoire après son sacre européen. Ajoutez-y la qualification pour la prochaine saison d’EuroLigue, et cette saison 2020-2021 pourrait bien être celle de la consécration pour l’ASM. 

Dee Bost finale Eurocoupe Roca Team
« J’ai l’impression d’avoir enfin accompli quelque chose. J’avais gagné la Leaders Cup, le Championnat de Pologne, aidé la Bulgarie à se qualifier pour l’Euro… Mais là, c’est l’un des trophées les plus prestigieux en Europe. Au-dessus, il n’y a que l’Euroligue. Monaco s’en souviendra pour toujours. Et moi, ça me marquera à jamais. » Dee Bost. Capitaine de l’ASM Basket. © Direction de la communication

EuroCoupe : Mathias Lessort dans le meilleur cinq de la saison

Le pivot de l’ASM Basket a été nommé, mercredi 21 avril, dans le meilleur cinq de la saison d’EuroCoupe. Vainqueur de la compétition avec le club de la principauté, Mathias Lessort (12,5 points et 6,3 rebonds de moyenne cette saison en à peine 24 minutes sur le parquet) a grandement contribué au beau parcours monégasque tout en se classant au sommet des classements dans plusieurs catégories : cinquième à l’évaluation (17,7), deuxième au rebond offensif (3), quatrième au contre (1,1). Le Monégasque figure dans cette équipe type aux côtés d’un autre joueur français, Isaïa Cordinier, qui s’est lui arrêté lors du Top 16 avec son club de Nanterre. Milos Teodosic (Virtus Bologne), Jamar Smith (Unics Kazan) et Willie Reed (Buducnost Podgorica) complètent ce cinq majeur de la saison.

Rob Gray MVP Eurocoupe Roca Team
Rob Gray © Direction de la communication

Rob Gray devrait prolonger son contrat avec l’ASM

L’arrière américain, élu MVP de la finale de l’EuroCoupe, devrait prolonger l’aventure avec l’ASM Basket. Selon Sportando, Rob Gray se serait mis d’accord avec les dirigeants monégasques pour une prolongation de contrat de deux ans, soit jusqu’en 2023 avec une possibilité de départ à l’été 2022 précise le média spécialisé. Il s’agit d’une excellente nouvelle pour la Roca Team qui pourra donc compter sur le talent offensif de l’Américain en EuroLigue la saison prochaine. Débarqué sur le Rocher au cours de l’intersaison 2020 en provenance de Boulogne-Levallois, Rob Gray, 27 ans, a grandement contribué au succès de l’ASM cette saison, notamment en EuroCoupe où il affiche 17,3 points de moyenne en 17 rencontres avec 51,4 % de réussite à 3 points.

Publié le

Monaco Hebdo